Guetta Blaster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Guetta Blaster

Album par David Guetta
Sortie 10 juin 2004
Enregistré 2003 - 2004
Durée 45:5
Genre musique électronique, house
Producteur Joachim Garraud
David Guetta
Label EMI

Albums par David Guetta

Singles

  1. Money
    Sortie : 9 avril 2004
  2. Stay
    Sortie : 13 septembre 2004
  3. The World Is Mine
    Sortie : 22 novembre 2004
  4. In Love with Myself
    Sortie : 18 mars 2005

Guetta Blaster est le deuxième album studio du DJ et compositeur de musique house français David Guetta sorti le 10 juin 2004. L'album est co-produit par le français Joachim Garraud. Quatre singles sont extraits de cet album : Money (2004), Stay (2004), The World Is Mine (2004) et In Love with Myself (2005) composé par Peter Kitsch. Enregistré en 2003 et 2004, l'album sort sous le major EMI. L'album se classe en en Belgique, en France et en Suisse.

Titres[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Money (Radio edit feat. Chris Willis & Mone) 3:02
2. Stay (feat. Chris Willis) 3:30
3. The World is Mine (feat. JD Davis) 3:38
4. Used To Be The One (feat. Chris Willis) 4:06
5. Time (feat. Chris Willis) 4:07
6. Open Your Eyes (feat. Stereo MC's) 5:16
7. ACDC 4:02
8. In Love With Myself (feat. JD Davis) 4:26
9. Higher (feat. Chris Willis) 3:43
10. Movement Girl (feat. James Perry) 4:02
11. Get Up (feat. Chris Willis) 4:04
12. Last Train (feat. Miss Thing) 3:07
13. Old School Acid 4:18
45:05

Classement des ventes[modifier | modifier le code]

Pays Meilleure position[1],[2]
Drapeau de la France France 11
Drapeau de la Belgique Belgique Wallonie 29
Drapeau de la Suisse Suisse 45

Récompense et distinction[modifier | modifier le code]

L'album est nommé aux Victoires de la musique 2005 dans la catégorie « Album de musiques électroniques, groove, dance de l'année » finalement remportée par Talkie Walkie du groupe Air.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Charts Singles
  2. « Charts de Guetta Blaster », sur lescharts.com (consulté le 27 juillet 2012).