Glasgow School of Art

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

55° 51′ 58″ N 4° 15′ 50″ O / 55.86611, -4.2639 ()

Côté nord du bâtiment de la Glasgow School of Art conçu par Mackintosh

La Glasgow School of Art est située dans le quartier de Garnethill (en) à Glasgow (Écosse).

Cette école est à l'origine un établissement technique de dessin (Glasgow Government School of Design) fondé en 1845 et transformé pour les nouvelles ambitions de sa direction. Le nouveau bâtiment situé sur Renfrew Street est l'œuvre de l'architecte Charles Rennie Mackintosh. Sa première tranche est achevée en 1899, la seconde en 1909.

L'école a été sévèrement endommagée par un incendie le 23 mai 2014[1]. Le feu, qui a commencé au sous-sol, a rapidement diffusé vers le haut et, bien qu'il ait été sous contrôle rapidement, des dégâts significatifs ont été constatés aux studios historiques et aux escaliers. La bibliothèque renommée a été détruite. Les archives ont été sauvées car stockées ailleurs. Aucune perte humaine n'a été à déplorer. Le feu a éclaté alors que les étudiants préparaient leur spectacle de fin d'année pour l'obtention de leur diplôme.

Histoire[modifier | modifier le code]

Côté nord du bâtiment de la Glasgow School of Art (détail de l'entrée).

La Glasgow School of Art (école de beaux-arts de Glasgow) fondée en 1845 était à l’origine une école technique de dessin qui visait à former des artisans d’art : ferronniers, brodeurs, ébénistes…

À la fin du XIXe siècle Glasgow est une ville industrielle en plein développement qui s’enrichit vite. Sans tradition universitaire ni artistique, elle a des ambitions de développement culturel qui seraient à la hauteur de son développement industriel

C’est dans ce contexte qu’en 1885 Francis H. Newbery, le nouveau directeur des études, s’installe à la Glasgow School of Art. D’une personnalité hors du commun, il a la volonté d’intellectualiser l’école en lui donnant une nouvelle ligne directrice. Il désire élever socialement les enseignements et ouvre ses portes aux jeunes filles du monde, alors appelées les « Lady Artist ». L’école change partiellement de nature en développant une philosophie basée sur la recherche d’un style libre notamment en peinture et en décoration.
La Glasgow School of Art sera alors considérée comme la plus progressiste d’Europe avant l’ouverture du Bauhaus en 1919 à Berlin.

Glasgow School of Art et Charles Rennie Mackintosh[modifier | modifier le code]

En 1897, un philanthrope fait le don d’un terrain à l’école. On lance alors le projet d'y édifier de nouveaux locaux financés par des donateurs. Les travaux de construction s'étaleront entre 1897 et 1909, selon les plans du cabinet d’architecte Honeyman & Keppie auquel est associé Charles Rennie Mackintosh.

Le bâtiment conçu par Mackintosh, considérée comme le principal chef d’œuvre de l’architecte – designer, donne à l’école un style art nouveau caractérisé par une géométrisation des formes et le recours à des lignes épurées, oscillant entre ancien et nouveau, rationalité constructive, fonctionnalisme et subjectivisme.
Cette construction place son concepteur comme le précurseur de la modernité, et donnera à l'école sa célébrité.

La bibliothèque, élément le plus célèbre du bâtiment, est construite sur deux niveaux, elle est caractérisée par la modernité de sa mezzanine et de sa baie vitrée qui donne sur la façade de l’école.

La Glasgow School of Art aujourd’hui[modifier | modifier le code]

La Glasgow School of Art est aujourd’hui reconnue au niveau international comme une des plus hautes écoles européennes en formation et recherche artistique, design et architecture.
L’école poursuit son développement en proposant régulièrement de nouveaux programmes suivant les innovations techniques et technologiques du temps. L’école prévoit de créer de nouveaux locaux venant compléter les anciens. De nouveaux projets artistiques et architecturaux sont en cours. Mais la Glasgow Scool of Art reste une icône des Arts décoratifs de la fin XIXe siècle et indissociable de son architecte C. R. Mackintosh.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bonny, Anne. Le Design: histoire, principaux courants, grandes figures. Paris: Larousse, 2004.
  • Fiell, Charlotte, Fiell Peter. Charles Rennie Mackintosh (1868-1928). Köln : Taschen, 1995
  • Garcias, Jean-Claude. Mackintosh. Paris: Harzan, 1989.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Royaume-Uni | Glasgow : Incendie de l’école d’art emblématique, sur le site pompiermagazine.fr, consultée le 3 juin 2014