Giovanni Battista Guadagnini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Giovanni Battista Guadagnini (G.B. Guadagnini, Giambattista Guadagnini), parfois francisé en Jean-Baptiste Guadagnini (né le 23 juin 1711 à Bilegno in Val Tidone, une frazione de la commune de Borgonovo Val Tidone, dans l'actuelle province de Plaisance, en Émilie-Romagne et mort le 18 septembre 1786 à Turin) est un luthier italien du XVIIIe siècle, considéré comme l'un des plus remarquables luthiers de l'histoire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giovanni Battista Guadagnini est né près de Plaisance, en Émilie-Romagne. Il a exercé son activité de 1729 environ jusqu'à sa mort, et son œuvre est divisée en quatre périodes principales nommées d'après les villes où il vécut, Plaisance, Milan, Parme et Turin. Les instruments de cette dernière période, sont généralement considérés comme ses chefs-d'œuvre.

Le père de Guadagnini, Lorenzo, son fils Giuseppe, et d'autres membres de la famille Guadagnini ont constitué une lignée de luthiers sur plusieurs générations.

Il est mort à Turin en 1786.

Musiciens utilisant ou ayant utilisé des Guadagnini[modifier | modifier le code]

Violonistes Date & lieu de fabrication Nom de l'instrument Commentaires Référence
Riccardo Brengola[1] 1747, Plaisance "Contessa Crespi"
Goran Končar (en)[2] 1753, Milan
Adolf Brodsky (en)[3] 1751, Milan ex Brodsky
Amaury Coeytaux (en)[4] 1773
Zakhar Bron[5] 1757, Milan "Alma Rosé"
Andrew Dawes (en)[6] 1770, Parme
Julia Fischer[7] 1750
Carl Flesch[8] ex Henri Vieuxtemps
David Garrett 1772 En décembre 2007, Garrett est tombé après un concert et a écrasé son Guadagnini acheté 4 ans plus tôt 1 million d'US$, il a été réparé[9].
David Greed[10] 1757 Propriété du Yorkshire Guadagini 1757 Syndicate.
Arthur Grumiaux[11] ex Grumiaux
Willy Hess[12] 1740s
Joseph Joachim[13] 1767, Parme ex Joachim
Ida Kavafian[14] 1751
Mark Lubotsky[15] 1728
Ludwig Mueller[16] 1744
David Kim[17] 1757 en prêt du Philadelphia Orchestra
Mikhail Kopelman[18] 1773
Jan Kubelik[19] 1750 ex Kubelik
Pekka Kuusisto[20] 1752
Tasmin Little[21] 1757
Haldon Martinson[22] 1750 Utilisé par le Boston Symphony Orchestra
Viktoria Mullova[23] 1750
Maud Powell[24] 1775, Turin maintenant au Henry Ford Museum, Dearborn, Michigan
Alma Rosé[25] 1757, Milan "Alma Rosé"
Linda Rosenthal[26] 1772, Turin
Leon Sametini[27] ex Sametini
Yvonne Smeulers[28] 1785
Lara St. John[29] 1779 Salabue appelé "Résurrection"
Stephanie Sant’Ambrogio[30] 1757
Vanessa-Mae[31] 1761 "Gizmo"
Henri Vieuxtemps[32] ex Henri Vieuxtemps
Henryk Wieniawski[33] 1750 ex Wieniawski
Eugène Ysaÿe[34] 1754 ex Eugène Ysaÿe
Violoncellistes

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • E.N. Doring : The Guadagnini Family of Violin Makers (Chicago, 1949)
  • A.H. König, ed. : Die Geigenbauer der Guadagnini-Familie. Die Turiner Schule (Frankfurt, 1981)
  • G. Fiori : ‘Documenti biografici di artisti e personaggi piacentini dal ’600 all’ ’800 nell’Archivo Vescovile di Piacenza’, Strenna piacentina (1994), 67–111
  • P.J. Kass : Violin Makers of the Piedmontese School
  • Rene Vannes, Dictionnaire Universel des Luthiers (vol.3), Bruxelles, Les Amis de la musique,‎ 1985 (1re éd. 1951) (OCLC 53749830)
  • (en) Henley William, Universal Dictionary of Violin & Bow Makers, Brighton; England, Amati,‎ 1969, 1e éd. (ISBN 978-0-901424-00-6, OCLC 19536337)
  • Walter Hamma, Meister Italienischer Geigenbaukunst, Wilhelmshaven 1993, ISBN 3-7959-0537-0
  • G.B. Guadagnini - The life and achievement of a master maker by Duane Rosengard (Carteggio Media 2000)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]