Ghost World (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le roman graphique initial, voir Ghost World.

Ghost World

Réalisation Terry Zwigoff
Scénario Daniel Clowes (comic)
Daniel Clowes
Terry Zwigoff (adaptation)
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Comédie dramatique
Sortie 2001
Durée 111 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ghost World est un film américano-britannico-allemand tiré de la bande dessinée du même nom créée et scénarisée par l'américain Daniel Clowes. Entamé dans le comix Eightball n°11 (juin 1993), l'album paraît en français en 1999.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Enid Coleslaw et Rebecca Dopple-Meyer sont deux jeunes américaines de 19 ans. Après l'obtention de leur diplôme et la fin de leurs années lycée, elles décident de s'installer ensemble mais leurs tendances sarcastiques les empêchent de se fondre dans la vie adulte. C'est après cela qu'Enid croisera la route d'un disquaire sans envergure appelé Seymour. Elle se liera d'amitié avec lui et bien plus si affinités…

Cinéma[modifier | modifier le code]

Avec l'aide de Daniel Clowes, le réalisateur Terry Zwigoff (Crumb) a réalisé en 2001 une adaptation cinématographique de Ghost World avec Thora Birch, Scarlett Johansson et Steve Buscemi. La trame est complètement remodelée, des personnages sont ajoutés et d'autres ôtés, l'accent est nettement mis sur le personnage d'Enid. Sans être fidèle à la bande dessinée qui l'a inspiré, ce film est une réussite comme en attestent les dizaines de prix internationaux qu'il a remporté ou pour lesquels il a été nommé.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le personnage de Doug Gormley interprété par Dave Sheridan (armé d'un nunchaku et qui se dispute avec le propriétaire de la supérette), fait une apparition la même année dans le clip By The Way de Red Hot Chili Peppers. En raison de la proximité des deux productions, on ignore quelle œuvre a inspiré l'autre.

Ce film fait partie des nombreux films tournés au Quality Cafe, à Downtown Los Angeles.

Lien externe[modifier | modifier le code]