Ghost World

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le roman graphique. Pour son adaptation cinématographique, voir Ghost World (film).
Ghost World
Éditeur Fantagraphics Books
Fréquence one-shot
Date(s) de publication 1997
Personnages principaux Enid Coleslaw, Rebecca Doppelmeyer

Scénariste(s) Daniel Clowes
Dessinateur(s) Daniel Clowes
Créateur(s) Daniel Clowes

Ghost World (Monde Fantôme) est un roman graphique écrit et dessiné par Daniel Clowes. Il est d'abord paru sous forme de feuilleton dans les numéros 11 à 18 (Juin 1993 à Mars 1997) du magazine de bande dessinée de Clowes, Eightball[1], et a été publié pour la première fois sous forme de livre en 1997 par Fantagraphics Books. Succès commercial et critique, Ghost World a été très populaire auprès des adolescents lors de sa sortie et est devenu une bédé culte. Le livre a été réimprimé dans plusieurs éditions[2] et a servi de base pour le film de 2001 du même nom

Le roman suit au jour le jour la vie de deux meilleures amies, Enid Coleslaw (antérieurement "Cohn") et Rebecca Doppelmeyer, deux adolescentes cyniques, intelligentes, et souvent pince sans rire qui viennent de terminer leur études dans le secondaire au début des années 1990. Elles passent leur journées à errer au sein de la ville américaine où elle vivent, critiquant la culture populaire et les gens qu'elles rencontrent tout en se demandant ce qu'elle feront du reste de leur vie. Au fur et à mesure de l'histoire, Enid et Rebecca passent de l'adolescence à l'âge adulte et leur amitié s'effrite, chacune d'elle prenant finalement un chemin différent.

Ghost World est reconnu pour son approche ironique de l'adolescence, de l'amitié, des jeunes femmes, et de la culture populaire en général. Bien qu'on puisse y voir un drame, Ghost World présente plusieurs éléments de la comédie noire. Clowes a décrit l'histoire comme un examen de « la vie de deux jeunes diplômées du secondaire depuis l'avantageuse et (globalement) indétectable position d'une table d'écoute, avec le détachement bancal d'un scientifique qui s'est mis à apprécier les microbes prisonniers dans sa boîte de Petri »[3]. Le succès de la bande dessinée a conduit à une adaptation cinéma. Sortie en 2001, elle a reçu une ovation critique et de nombreuses récompenses et nominations, dont celle à l'Oscar de meilleur scénario adapté, que Clowes lui-même avait écrit.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Daniel Clowes: Lloyd Llewellyn and Eightball Contents
  2. Amazon.com: Ghost World: Books: Daniel Clowes
  3. « the lives of two recent high school graduates from the advantaged perch of a constant and (mostly) undetectable eavesdropper, with the shaky detachment of a scientist who has grown fond of the prize microbes in his petri dish. » (trad. Wikipédia)[1]

Documentation[modifier | modifier le code]

  • Évariste Blanchet, « Société close, Ghost World », dans Critix n°9, Bananas BD, printemps-été 1999, p. 28-30.
  • Gregg et Xavier Guilbert, « Ghost World », dans L'Indispensable n°2, octobre 1998, p. 82.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ghost World, Daniel Clowes, Vertige Graphics, 1999
  • Ghost World, Daniel Clowe, Jonathan Cape, 2000