Gare d'Ettelbruck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ettelbruck
Image illustrative de l'article Gare d'Ettelbruck
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare en 2006.
Localisation
Pays Luxembourg
Ville Ettelbruck
Adresse 1, place de la Gare
9044 Ettelbruck
Coordonnées géographiques 49° 50′ 50″ N 6° 06′ 24″ E / 49.84726, 6.106632 ()49° 50′ 50″ Nord 6° 06′ 24″ Est / 49.84726, 6.106632 ()  
Gestion et exploitation
Propriétaire État luxembourgeois
Exploitant CFL
Services InterRegion (IR)
Regional-Express (RE)
Regionalbahn (RB)
Caractéristiques
Ligne(s) 1, Luxembourg - Troisvierges-frontière
1a, Ettelbruck - Diekirch
Voies 3 (+ voie de service)
Quais 2 (dont 1 central)
Altitude 200 m
Historique
Mise en service 21 juillet 1862

Géolocalisation sur la carte : Luxembourg

(Voir situation sur carte : Luxembourg)
Ettelbruck

La gare d'Ettelbruck est une gare ferroviaire luxembourgeoise de la ligne 1, de Luxembourg à Troisvierges-frontière, située près du centre ville d'Ettelbruck sur le territoire de la commune du même nom, dans le district de Diekirch.

Elle est mise en service en 1862 par la Compagnie des chemins de fer de l'Est, l'exploitant des lignes de la Société royale grand-ducale des chemins de fer Guillaume-Luxembourg. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer luxembourgeois (CFL), desservie par des trains InterRegion (IR), Regional-Express (RE) et Regionalbahn (RB).

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 200 m d'altitude, la gare d'Ettelbruck est située au point kilométrique (PK) 47,184[1] de la ligne 1 de Luxembourg à Troisvierges-frontière, entre les gares de Schieren et Michelau. C'est aussi une gare d'embranchement, tête de la ligne 1a de Ettelbruck à Diekirch, et elle était une gare de jonction de la ligne de l'Attert aujourd'hui en grande partie désaffectée.

Voies, quais, et train en 2007.
Intérieur de la gare en 2007.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station d'Ettelbruck est mise en service, le 21 juillet 1862, par la Compagnie des chemins de fer de l'Est, l'exploitant des lignes de la Société royale grand-ducale des chemins de fer Guillaume-Luxembourg, lors de l'ouverture à l'exploitation de la section de Luxembourg à Ettelbruck[2]. La ville compte alors 3 000 habitants[3]. Les cinq kilomètres du prolongement jusqu'à Diekirch sont ouverts le 16 novembre 1862[2].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[4] CFL, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet et salle d'attente, ouvert tous les jours. Des services sont proposés, notamment l'enregistrement des bagages et un guichet des objets trouvés. La gare abrite également un buffet, une boutique de presse et un tabac.

Dessertes[modifier | modifier le code]

Ettelbruck est desservie[4] par des trains CFL de la ligne 10 : InterRegion (IR), Regional-Express (RE) et Regionalbahn (RB), qui effectuent des missions entre les gares de Luxembourg et d'Ettelbruck, de Diekirch, ou de Wiltz, ou de Troisvierges, ou de Gouvy (en Belgique).

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parking pour les véhicules est aménagé[5]. Une gare routière est située à proximité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ministère du développement durable et des infrastructures, département des transports, administration des chemins de fer, « Ligne 1 Luxembourg - Troisvierges-frontière », dans Document de référence du réseau (DRR), DRR 2011 version 2.00, Annexe 3A page 4, 23 décembre 2010.
  2. a et b Alphonse Courtois, « Société royale grand-ducale des chemins de fer Guillaume-Luxembourg », dans Manuel des fonds publics et les sociétés par actions, Garnier frères, 1863, pp. 532-534 intégral (consulté le 21 février 2012).
  3. Auguste Morel, « De Luxembourg à Ettelbruck, à Diekirch, à Spa et à Aix-la-Chapelle », dans De Paris a Cologne, a Bruxelles, a Senlis, a Laon, a Dinant, a Givet, a Luxemburg, a Trèves, a Maestricht: itinéraire descriptif et historique, Libr. de L. Hachette et Cie., 1864 p. 380 intégral (consulté le 21 février 2011).
  4. a et b Site CFL, Gare d'Ettelbruck lire (consulté le 21 février 2012).
  5. Site welcome.lu, Gare d'Ettelbruck lire (consulté le 19 mai 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Direction précédente Arrêt précédent Trains Arrêt suivant Direction suivante
Luxembourg Mersch   IR
CFL Ligne 10
  Kautenbach Troisvierges
ou Gouvy
Luxembourg Mersch   IR
CFL Ligne 10
  Diekirch Diekirch
Luxembourg Schieren
ou Mersch
  RE
CFL Ligne 10
  Kautenbach Troisvierges
Luxembourg Mersch   RE
CFL Ligne 10
  Michelau Wiltz
Luxembourg Mersch   RE
CFL Ligne 10
  Terminus Terminus
Luxembourg
ou Terminus
Schieren
ou Terminus
  RB
CFL Ligne 10
  Michelau Wiltz
Luxembourg
ou Terminus
Schieren
ou Terminus
  RB
CFL Ligne 10
  Diekirch Diekirch
Luxembourg Schieren   RB
CFL Ligne 10
  Terminus Terminus