Galinsoga quadriradiata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Galinsoga quadriradiata, le « galinsoga (ou galinsoge) cilié » ou "velu", est une espèce de plante herbacée de la famille des Asteraceae, originaire d'Amérique du Sud. Comme Galinsoga parviflora, c'est une adventice cosmopolite, parfois consommée comme légume.

Description[modifier | modifier le code]

Détail d'un capitule

Appareil végétatif[modifier | modifier le code]

Cette plante herbacée annuelle de 10 à 70 cm de hauteur[1] présente une tige souvent ramifiée et velue, surtout dans la partie sommitale. Les feuilles sont à disposition opposée, de forme ovale ou triangulaire, à marge dentée, et velues sur leurs deux faces.

Appareil reproducteur[modifier | modifier le code]

Les "fleurs" sont en fait des capitules isolés de 6 à 7 mm de diamètre[1], apparaissant au bout des tiges florales et à pédoncule et involucre velus. Les fleurons centraux tubulaires sont jaunes, nombreux, alors que les fleurons périphériques sont au nombre de 5, ligulés, blancs, à ligule courte et découpée en trois dents arrondies.

Le fruit est un akène noirâtre, de forme pyramidale allongée à section quadrangulaire, portant à la base une aigrette de poils jaunâtres ou blanchâtres. Chaque akène mesure 0,5 mm d'épaisseur pour entre 1,2 et 1,6 mm de longueur[1].

Cette espèce allotétraploïde a 32 chromosomes (2n = 4x = 32)[2].

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

Galinsoga quadriradiata est répandue dans toutes les régions chaudes (tropicales et tempérées) du monde. C'est une rudérale et adventice, qui pousse souvent en mélange avec l'espèce Galinsoga parviflora, également originaire d'Amérique du Sud et très proche morphologiquement et écologiquement[3].

Nomenclature et systématique[modifier | modifier le code]

Synonymes[modifier | modifier le code]

Cette espèce a reçu d'autres appellations, synonymes mais non valides :

  • Galinsoga ciliata (Rafinesque) Blake,
  • Galinsoga aristulata Bicknell,
  • Galinsoga carcasana auct. non Bip. Schultz

Utilisation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (fr) J.-P. Lonchamp, « Galinsoga quadriradiata Ruiz & Pavon », sur www2.dijon.inra.fr, Unité de Malherbologie & Agronomie ; INRA-Dijon,‎ novembre 2000 (consulté le 22 février 2012)
  2. (en) M. C. Gopinathan et C. R. Babu, « Cytogenetics of Galinsoga parviflora Cav. and G. Ciliata (Raf.) Blake, and their natural hybrids (Asteraceae) », Université de Delhi, département de botanique,‎ 1982 (consulté le 27 septembre 2010).
  3. (fr) Philippe Jauzein, Flore des champs cultivés, Paris, INRA / Sopra,‎ 1995 (ISBN 2-7380-0594-2), p. 199

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :