Fructueux, Augure et Euloge de Tarragone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fructueux.
Fructueux
Image illustrative de l'article Fructueux, Augure et Euloge de Tarragone
Fresque romane a Bierge (province de Huesca)
Décès 21 janvier 259 
Tarraco (Espagne)
Vénéré par Christianisme
Fête 21 janvier

Saint Fructueux de Tarragone, en latin Fructuosus, ( ? - Tarraco, 21 janvier 259), en catalan Sant Fructuós, a été évêque de Tarragone et martyr, et un des martyrs les plus anciens documentés de la péninsule Ibérique. Euloge et Augure étaient les deux diacres de l’évêque qui ont été martyrisés avec lui.

Biographie[modifier | modifier le code]

De la vie de Fructueux, on ne connaît que les actes de son martyre. Selon ce document, dans le contexte des persécutions antichrétiennes de l'empereur Valérien, Emilien, gouverneur de la province Tarraconaise, a ordonné l'arrestation de l’évêque Fructueux le 16 janvier 259. Avec lui, ont été faits également prisonniers ses diacres, Euloge et Augure. Le 21, ils ont été jugés et condamnés à être brûlés sur un bûcher, peine qui a été exécutée le même jour dans l’amphithéâtre. Toujours d'après les actes du procès, les trois martyrs, couronnés et en habits liturgiques, sont apparus après leur mort tant à la communauté chrétienne qu’à leurs bourreaux, pour donner des instructions pour leur enterrement. La communauté chrétienne a donné une sépulture aux corps, et on suppose que c’est à l'endroit où a été bâtie la nécropole chrétienne de Francolí, mais on n’a pas gardé de souvenir du lieu précis.

Un auteur anonyme, contemporain des faits, peut-être un soldat, a rédigé les actes du martyre de Fructueux et de ses compagnons. Ce document, connu comme la Passio Fructuosi, est considéré comme le premier document chrétien historique de la péninsule Ibérique, et a connu une large diffusion puisqu’il a été lu de manière publique dans les églises africaines: Saint Augustin en fait un panégyrique dans le sermon 273. Les actes sont également cités par le poète Prudence (Aurelius Prudentius Clemens) dans son Peristephanon (Couronnes du martyre), où il dédicace un hymne aux trois martyrs.

Dans l'arène de l'amphithéâtre, vers le Ve siècle, a été construite une basilique wisigothique dédiée à Saint Fructueux. Lors de l'invasion des sarrasins, en 711, les restes des martyrs ont été translatés en Italie par l’évêque Prosper, à l'endroit où est bâtie l'abbaye de Abbaye San Fruttuoso de Capodimonte. Plus tard, une partie des reliques ont été transférées en Catalogne, à Sant Fruitós de Bages. De là, en 1372, elles ont été portées à la Seu de Manresa, dans la crypte où elles sont vénérées comme un des Corps Saints. De là, il en a été cédé une petite partie à Tarragone).

L'église en célèbre la fête le 21 janvier, le jour du martyre. Fructueux est le patron, entre autres, de Sant Fruitós de Bages, Aramunt, Boldís Sobirà (Lladorre) [1], Llofriu (ca) [2] et Músser (ca).

L'an 2008, qui coïncide avec le 1750e anniversaire des faits, a été célébrée une année jubilaire par l'Archevêché de Tarragone.

Institutions tarragonaises qui portent leur nom[modifier | modifier le code]

Dévotion à Saint Fructueux en Uruguay[modifier | modifier le code]

Dictons[modifier | modifier le code]

  • Si per Sant Fruitós fa sol, bon any, si Déu ho vol (Si pour la Saint Fructueux il fait soleil, on aura une bonne année, si Dieu le veut)
  • Sembra l'all per Sant Fruitós et serà ben rabiós (Sème l'ail pour la Saint Fructueux et il sera bien fort («rageur»))
  • Per Santa Agnès et Sant Fructuós fa le fred més rigorós (Pour Sainte Agnès et Saint Fructueux, il fait le froid le plus rigoureux)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. lletra dels goigs
  2. [1]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Notices d’autorité : Fichier d’autorité international virtuel • Gemeinsame Normdatei
  • Andreu Muñoz Melgar, Immaculada Teixell Navarro Tarraco Christiana: història et arqueologia Tarragona: Associació Cultural Sant Fructuós, 2005 (Edició en català, castellà, anglès, francès et italià)
  • Jesús Blanco Calvo; Rafael Muñoz Melgar Petita història de Sant Fructuós Barcelona: Mediterrània, 2003
  • Jordi Guàrdia Sant Fructuós, pare, pastor, martyr Barcelona: Centre de Pastoral Litúrgica, 2001
  • Miquel Estradé Sant Fructuós, évêque de Tarragona et martyr Barcelona: Publicacions de l'Abadia de Montserrat, 1999. 2a. edició
  • J. Torné et Cubells, et al. Actes de martyrs Barcelona: Proa, 1991
  • Pio Franchi dei Cavalieri Las Actas de San Fructuoso de Tarragona publicat a Boletín Arqueológico (Tarragona) 65-68 (1959)
  • Antoni Dalmau, text; Valentí Miserachs et Grau, música Mil anys. Oratori en quatre quadres del mil·lenari de Santa Maria d'Igualada, per a veus solistes, cor et orquestra le quadre et està dedicat a Sant Fructuós

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]