François Xavier de Schwarz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
François Xavier de Schwarz
Image illustrative de l'article François Xavier de Schwarz

Naissance
Herrenwies (Drapeau du Grand-duché de Bade Grand-duché de Bade)
Décès (à 64 ans)
Sainte-Ruffine (Moselle)
Origine Drapeau de la France France
Arme cavalerie
Grade Général de brigade
Années de service 17691815
Distinctions baron de l'Empire
commandant de la Légion d'honneur
chevalier de Saint Louis

François Xavier de Schwarz, né le à Herrenwies dans le Grand duché de Bade, mort le , à Sainte-Ruffine (Moselle), est un général français de la Révolution et de l’Empire.

Fils d'un baron du Saint Empire, officier général au service de la Bavière.

Détail des services[modifier | modifier le code]

Il est inscrit sur les contrôles du régiment des volontaires de Nassau hussards le 20 août 1769, à 7 ans, et il passe le 12 juillet 1776, cadet-gentilhomme au régiment des hussards de Chamborant. Il devient sous-lieutenant le 12 mars 1782, et lieutenant le 25 janvier 1792. Il fait les campagnes de cette année là, aux armées du Centre et du Nord, où il obtient son brevet de capitaine le 13 juin 1792.

De 1793 à l'an III, il sert aux armées des Ardennes et de Sambre-et-Meuse, et il est nommé chef d'escadrons le 21 mars 1795. En l'an VI, il est envoyé à l'armée d'Allemagne, puis il est dirigé sur celle des côtes de l'Océan pour faire partie de l'expédition d'Irlande, sous les ordres du général Hardy, et il est fait prisonnier par les anglais le 12 octobre 1798. De retour en france le 30 décembre 1798, il devient chef de brigade du 5e régiment de hussards le 3 septembre 1799.

Il fait les campagnes des ans VIII et IX à l'armée du Rhin, puis celles de l'an XI à l'an XIII, à l'armée de Hanovre, et c'est dans la ville de Stade, qu'il est fait chevalier de la légion d'honneur le 11 décembre 1803, et officier de l'ordre le 14 juin 1804. Sa conduite distinguée pendant la campagne d'Autriche lui mérite le croix de commandeur de la Légion d'honneur le 25 décembre 1805, après la bataille d'Austerlitz.

Il est promu général de brigade le 30 décembre 1806, et le 18 janvier 1807, il est appelé au commandement de la cavalerie du camp de Saint-Lô. le 24 juillet suivant il passe dans la 24e division militaire, puis il fait partie un instant du corps d'observation de l'Escaut, et il est mis en disponibilité le 30 septembre 1807.

Réemployé dans la 24e division militaire le 22 décembre 1807, il est désigné le 19 mars 1808, pour faire partie du corps d'observation des Pyrénées orientales. Affecté à l'armée de Catalogne en 1809 et 1810, Il est fait baron de l'Empire le 15 janvier 1809. Il est fait prisonnier le 4 septembre 1810.

De retour en France le 7 mai 1814, il est placé en non activité.

Pendant les Cent-Jours, il est employé par le gouvernement, au dépôt des remontes de la cavalerie à Amiens et il est définitivement mis a la retraite le 4 septembre 1815.

Il meurt le 9 octobre 1826 à Sainte-Ruffine.

Décorations et titres[modifier | modifier le code]

Dotation[modifier | modifier le code]

  • Le 17 mars 1808, donataire d’une rente de 4 000 francs sur le royaume de Westphalie.

Armoiries[modifier | modifier le code]

Figure Nom du baron et blasonnement
Orn ext baron de l'Empire ComLH.svg
Blason à dessiner.svg
Armes du baron François Xavier de Schwarz et de l'Empire, décret du 19 mars 1808, lettres patentes du 15 janvier 1809, commandeur de la Légion d'honneur

Écartelé ; le premier d'azur au lion naissant et contourné d'or, coupé d'argent à l'étoile de gueules ; le deuxième des barons militaires ; le troisième parti denché d'argent et de gueules ; le quatrième d'azur au lion naissant d'or, coupé d'argent à l'étoile de gueules - Livrées : les couleurs de l'écu.

Sources et biographies[modifier | modifier le code]

  • SIX (Georges), Dictionnaire biographique des généraux et amiraux de la Révolution et de l'Empire (1792-1814), Paris, Librairie Saffroy, 1934, 2 tomes
  • dossier 2 Yb 964 (registre des officiers du 5e régiment de hussards), S.H.D, Vincennes
  • « Les généraux français et étrangers ayant servis dans la Grande Armée » (consulté le 26 janvier 2015)
  • « La noblesse d’Empire » (consulté le 26 janvier 2015)
  • A. Lievyns, Jean Maurice Verdot, Pierre Bégat, Fastes de la Légion-d'honneur, biographie de tous les décorés accompagnée de l'histoire législative et réglementaire de l'ordre, Bureau de l’administration, Tome 3,‎ , 529 p. (lire en ligne), p. 487