Armée du Nord (1791-1797)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir armée du Nord.
Évolution de l'armée du Nord

L’armée du Nord est une armée française créée le 14 décembre 1791 pendant la Révolution française qui existat sous ce nom jusqu'en 1797. Des armées qui s'illustrèrent contre l’Europe coalisée, c'est l’armée du Nord qui supporta l'essentiel de la guerre en 1792 et 1793.

Création et mutations[modifier | modifier le code]

  • Elle fut créée par ordre du roi le 14 décembre 1791, puis séparée en armée du Nord et armée des Ardennes par décret de la Convention du 1er octobre 1792.
  • Elle est réorganisée par arrêté du Conseil exécutif du 1er mars 1793 : elle se forme de l'ancienne armée du Nord et de la gauche de l'armée des Ardennes. Par arrêté du 8 septembre 1793, une réserve, dite armée Intermédiaire, s'organise sur ses arrières.
  • Le 15 avril 1794, l'armée Intermédiaire y est définitivement incorporée.
  • Par décret de la Convention en date du 29 juin 1794 (11 messidor an II), son aile droite forme, avec l'armée des Ardennes et l'aile gauche de l'armée de la Moselle, l'armée de Sambre-et-Meuse.
  • Par arrêté du 26 mai 1795 (7 prairial an III), exécuté du 15 au 20 juin, elle est réduite aux proportions d'une armée d'occupation
  • Elle est supprimée par arrêté en date du 25 octobre 1797 (4 brumaire an VI), mis en exécution le 8 novembre. L'état-major est licencié, les troupes restent en Batavie sous la dénomination de divisions françaises stationnées dans la République batave.
  • Le 26 août 1799 (9 fructidor an VII), elle prend la dénomination d’armée dans la République batave.
  • Le 23 septembre 1799 (1er vendémiaire an VIII), elle devient l’armée de Batavie.
  • Le 24 novembre 1800 (3 frimaire an IX), elle change sa dénomination en celle d'armée gallo-batave.
  • Elle est définitivement supprimée le 23 octobre 1801 (1er brumaire an X)[1] en vertu d'un traité en date 29 août, ratifié le 3 octobre.

Généraux[modifier | modifier le code]

Custine en 1793

Les généraux dont le nom est suivi d'une étoile (*) ont également été maréchaux de France
Les généraux dont le nom est suivi de deux étoiles (**) ont également été maréchaux d'Empire

Historique[modifier | modifier le code]

A sa création, l'armée du Nord occupe les 1re, 16e et 2e divisons militaires.
Le 23 mars 1792, les 1re, 16e et 2e divisons militaires restent à l'armée du Nord, la 2e passe à l'armée du Centre.
Le 12 juillet 1792, par arrangement entre le général Luckner et le général Lafayette, le département des Ardennes passe de fait de l'armée du Centre à l'armée du Nord.
Le 1er octobre 1792 l'armée du Nord couvre la frontière du Nord, de Dunkerque à Maubeuge, correspondant aux 1re et 16e divisons militaires .
Pendant l'année 1793, l'armée du Nord a connu pas moins de cinq commandants en chef, dont un trahit et deux furent guillotinés. Un quatrième mourut au combat.

Composition[modifier | modifier le code]

Régiments ayant fait partie de l’armée du Nord :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. le 24 novembre 1801 d'après la correspondance générale de Napoléon (voir bibliographie).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

  • Chef d'escadron d'état-major Charles Clerget, Tableaux des armées françaises pendant les guerres de la Révolution, sous la direction de la section historique de l'état-major de l'armée, librairie militaire R. Chapelot, Paris, 1905.
  • Correspondance générale de Napoléon Bonaparte, tomes 1 à 6, Éditions Fayard, publiés par la Fondation Napoléon, 2004-2009
  • Henri Jomini - Histoire critique et militaire des guerres de la révolution
  • Histoire de l’armée et de tous les régiments depuis les premiers temps de la monarchie française jusqu’à nos jours, Adrien Pascal, tome second, Paris 1853
  • La Révolution telle qu'elle est ou, Correspondance inédite du Comité de salut public avec les généraux et les représentants du Peuple ... pendant les années 1793, 1794 et 1795, mise en ordre par M. Legros, vol.2 : Les Armées du Nord et des Ardennes - 1793, Paris : Mame, 1837, [1]

Articles connexes[modifier | modifier le code]