Esteban Lazo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Esteban Lazo Hernández, né le 26 février 1944[1] « dans un milieu rural et très pauvre » dans la Province de Matanzas[2], est un économiste[3] et homme politique cubain.

Adolescent, il participe à la Révolution cubaine, et bénéficie ensuite des mesures sociales qui sont introduites, accédant à l'éducation. Il étudie tardivement les sciences sociales en République démocratique allemande[2].

Titulaire d'une licence d'économie, il devient membre du comité central du Parti communiste cubain en 1980, et est élu député à l'Assemblée nationale du pouvoir populaire en 1981[1]. En 1982, il est nommé premier secrétaire de la branche du parti dans sa province natale, puis de celle de la Province de Santiago de Cuba en 1986, et enfin de celle de La Havane en 1994[2].

En 2006, il est nommé ambassadeur de Cuba auprès des Nations unies[2]. Après les élections législatives de 2008, il devient l'un des cinq vice-présidents du Conseil d'État qui dirige le pays[4].

Le 24 février 2013, suite aux élections législatives du 3 février, Lazo est élu président de l'Assemblée nationale, succédant à Ricardo Alarcón[3].

« Principal politicien noir de Cuba » il est « réputé pour son orthodoxie » sur le plan politique et économique[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) Fiche biographique, site du Parti communiste cubain
  2. a, b, c et d (en) "Esteban Lazo Hernandez", Institute for Cuban and Cuban-American Studies, Université de Miami
  3. a, b et c "Cuba : "dernier" mandat pour Raul Castro, la transition au menu", Le Monde, 25 février 2013
  4. (en) "Raul Castro chosen as Cuba's new president", CNN, 24 février 2008