Erin Corr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Erin Corr, fils d'un bottier irlandais, Matthieu Corr, (décédé à Ixelles en 1853), établi 685 Montagne de la Cour à Bruxelles, et de Monique Landy, est un graveur originaire de Drogheda, irlandais selon les uns, belge selon les autres ou encore britannique car de son temps l'Irlande faisait partie du Royaume-Uni. Né à Bruxelles en 1803, c'est à Paris qu'il mourut en 1862.

Il s'était d'abord destiné à l'orfèvrerie en entrant comme apprenti chez un maître, mais il se spécialisa plutôt à Paris dans l'art de la gravure chez les anglais Wedgewood et Forster.

Après la révolution belge de 1830, il devint professeur de gravure à l'Académie d'Anvers.

Il a pratiqué avec talent la reproduction d'œuvres des grands peintres contemporains, comme François-Joseph Navez, Gustave Wappers ou anciens comme Rubens, permettant ainsi une certaine diffusion de l'art national de son pays d'adoption.

Il était le frère de la peintre Fanny Corr, épouse du sculpteur Guillaume Geefs, de Hortense Louise Corr, épouse de Gustave Dutalis, fils du fameux orfèvre Joseph Germain Dutalis (1780-1852), ainsi que de Henri Corr (1810-1875), ingénieur civil et artiste peintre, époux de la baronne Aimée de t'Serclaes de Kessel (1829-1879), une cousine de Émile de t'Serclaes de Wommersom, héros de la Révolution belge de 1830.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • W. Nys, A.-M. Claessens-Peré et A.-M. ten Bokum, Joseph Germain Dutalis 1780-1852. Orfèvre du Roi Guillaume Ier, Anvers,2004, p. 39 et 53 (famille Corr)