Erik Carlsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carlsson.

Erik Carlsson

{{{alternative}}}

Erik Carlsson et sa Saab 96

Surnom Carlsson sur le toit
Date de naissance 5 mars 1929 (85 ans)
Lieu de naissance Trollhättan (Suède)
Nationalité Drapeau de la Suède Suède
Qualité Pilote automobile

Erik Carlsson, alias Carlsson taket på (« Carlsson sur le toit »), est né le 5 mars 1929 à Trollhättan, en Suède. Il a été pilote de rallye pour le constructeur automobile Saab. En raison de son poste de responsable des relations publiques pour Saab, il est également connu comme M. Saab.

Erik Carlsson était marié avec Pat Moss (1934-2008), qui était aussi une pilote de rallye célèbre[1] (et jeune sœur de Stirling Moss). En 1970, ils eurent une fille, Suzy Carlsson, qui devait devenir plus tard un cavalier de classe internationale.

Parce que les premières Saab avec lesquelles il a participé à des rallyes manquaient très nettement de puissance avec leur petit moteur deux temps de 758 cm³, Erik Carlsson a développé une technique de pilotage très particulière. Avec ce petit moteur deux temps, il était nécessaire de garder des tours, c'est-à-dire de maintenir le moteur à haut régime pour conserver de la puissance. Il était important de ne perdre que le minimum de vitesse dans les virages. Profitant de la légèreté et de la maniabilité de la voiture, il mit au point une technique de freinage du pied gauche. Combinant freinage du pied gauche tout en gardant le pied droit sur la pédale d'accélérateur facilitait le départ de l'arrière de la voiture en dérapage contrôlé, tout en maintenant une vitesse acceptable. L'inconvénient de cette méthode est qu'elle réduisait de manière significative la durée de vie des garnitures de freins.

En 1965, Pat Moss et Erik Carlsson ont écrit un livre[2] : L'Art des techniques de conduite (publié par Heinemann, Londres). Ce livre a été traduit en néerlandais, allemand, japonais et espagnol.

Le sobriquet de Carlsson taket på qui a été donné à Carlsson trouve sa raison dans son habitude de retourner[3],[4], de temps en temps, sa voiture de rallye sur le toit. Dans le Safari Rally, il a même retourné sa voiture intentionnellement, pour échapper à une mare de boue. Lorsque des journalistes plus tard ont douté de son histoire, il leur a prouvé qu'il en était capable en retournant sa voiture. Fort de l'exemple de Carlsson, l'équipe d'usine Ford tenta par la suite la même acrobatie avec leur Ford Cortina, le manque de pratique du pilote et le dessin anguleux de la voiture causèrent plus de dommages que l'épreuve du rallye tout entier.

Erik Carlsson a fait un certain nombre de choses inhabituelles au cours de sa carrière en rallyman. Dans une épreuve au Royaume-Uni, il avait un besoin désespéré pour une pièce de rechange. Il trouve une nouvelle Saab 96 sur un parking. Lui et le mécanicien d'usine commencèrent le démontage de la voiture lorsque son propriétaire plutôt bouleversé les découvre... Heureusement, le copilote réussit à désamorcer la situation en expliquant qu'Erik était pilote d'usine Saab et que le propriétaire serait dédommagé par la mise à disposition d'une toute nouvelle voiture. À l'époque, le règlement des rallyes prévoyait des sanctions à l'arrivée en cas de dommages à la voiture. Vers la fin d'un rallye, la voiture d'Erik avait des traces d'impacts sur les deux ailes avant et sur une porte. Pour éviter les points de pénalité, ils s'arrêtèrent et échangèrent la porte et les ailes avec la voiture d'assistance. Puis Erik constata qu'il serait un peu suspect d'avoir une porte et des ailes propres alors que le reste de la voiture était couvert de boue et de poussière. Comme ils n'avaient pas d'eau, ils utilisèrent de l'essence de leur jerican de secours pour laver la voiture. Les journalistes qui couvraient l'événement, furent très impressionnés qu'ils aient eu le temps de laver la voiture avant de franchir la ligne d'arrivée du rallye. Une fois les festivités de l'arrivée terminées, Erik Carlsson retourna dans sa chambre d'hôtel, regarda par la fenêtre et vit une voiture garée devant l'estrade de l'arrivée : elle était propre, mais une de ses portes et ses ailes étaient sales, portant toujours avec le numéro de course visibles à travers la poussière et la boue.

Réplique de la Saab 96 vainqueur du Rallye Monte-Carlo 1963.

Victoires et autres places d'honneur[modifier | modifier le code]

La véritable (musée SAAB, à Trollhättanmême)...
...et sa plaque.
Erik Carlsson devant une Saab Sonett III.
Erik Carlsson et la Saab 96 en 1999.

Distinction[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pat Moss
  2. La bible des Carlsson
  3. Saab sur le toit !
  4. Erik Carlsson se restaure après un 180°
  5. Publicité Saab 1959
  6. Saab 96 RAC Rallye
  7. Saab 96 Erik Carlsson
  8. Saab 95 break au Rallye de Monte Carlo
  9. Saab 96 au Rallye Monte-Carlo 1963
  10. Victoire 1962
  11. Victoire 1963
  12. 2ème place au Rallye de Genève 1962

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]