Saab 96

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saab 96
Saab 96

Marque Drapeau : Suède Saab
Années de production 1960 - 1980
Production 547 241 exemplaires
Classe Compacte
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 2 tps 841 cm3
V4 1.5
Cylindrée 841 à 1 498 cm3
Puissance maximale 38 à 65 ch (28 à 48 kW)
Transmission Traction
Poids et performances
Poids à vide 950 kg
Vitesse maximale 127 à 152 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé 2 portes
Dimensions
Longueur 4 050 mm
Largeur 1 570 mm
Empattement 2 488 mm
Chronologie des modèles
Précédent Saab 93 Saab 99 Suivant

La Saab 96[1],[2] est un modèle d'automobile fabriqué par Saab entre 1960 et 1980.

Développement[modifier | modifier le code]

Ce coupé 2 portes basé sur le châssis de la Saab 93 a été dessiné par Sixten Sason. La 96 a d'abord été motorisée par un deux-temps de 740 cm3 à trois cylindres, développant 28 kW. Dès 1963 la cylindrée du moteur sera augmentée à 841 cm3 pour une puissance de 30 kW, avec toujours trois cylindres[3]. En 1967 le coupé adoptera aussi le V4 de la Ford Taunus, un 4 cylindres de 1 498 cm3 à 8 soupapes, développant jusqu'à 48 kW. Pour les deux moteurs, plusieurs évolutions tendant à augmenter la puissance seront réalisées. La particularité de la 96 consiste en la présence d'un double circuit croisé de freinage — un circuit indépendant opérant sur les roues avant-gauche et arrière-droite, un autre opérant simultanément sur les roues avant-droite et arrière-gauche — , et d'une colonne de direction déformable en cas de choc frontal. Comme sur les premières Saab, la masse du véhicule est portée à 60 % sur le train avant, afin de favoriser une tendance naturelle à compenser les dérapages.

Un peu plus tard, Saab développera une version break sous le badge 95, nommée Estate, à 3 portes avec la possibilité de déployer une seconde banquette arrière pour deux enfants, en position opposée[4]. La face avant va peu à peu évoluer, avec des phares ronds et une grille maigre et chromée pour les premiers modèles, passant par une grille large et chromée à partir de 1965, puis à des phares rectangulaires et une grille qui vire au noir pour les derniers modèles à partir des années 1970, avec essuie-phares.

La version Monte Carlo de la Saab 96 reste très prisée aujourd'hui par les collectionneurs, avec moins de 1000 exemplaires construits. Un total de 527 241 Saab 96 aura été produit, toutes motorisations confondues.

Rallye[modifier | modifier le code]

thumb Saab

Le véhicule sera engagé dans sa version 96 principalement mais aussi dans la version 95, le break, avec succès en rallye, grâce notamment au pilotage d'Erik Carlsson. Celui-ci[5] se permit d'arriver 4e au Rallye Monte Carlo de 1961 au volant d'une Saab 95.


Moteur V4[modifier | modifier le code]

Moteur V4 ici dans une Saab Sonett

En 1967 le moteur V4 de Ford fut utilisé pour animer la Saab 96. Il s'agissait d'un moteur quatre-temps 4 cylindres en V (V4) de 1 498 cm3, initialement développé pour la Ford Taunus 12M en 1962.

Les moteurs V4 ont d'abord produit 55 ch (48 kW) puis 65 ch (48 kW) à partir de 1977-1980 (suivant les marchés), permettant à la voiture d'atteindre les 100 km/h en 16 secondes.

Moteur préparé pour la compétition

Saab équipera rapidement ses voitures de rallye de ces nouveaux moteurs préparés par le service competition de Trollhättan. Les moteurs furent alésés à 1 600 cm3 puis à 1 825 cm3, alimentés par deux carburateurs double corps. Les versions les plus pointues se montraient capables de développer plus de 170 ch.

Liens[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Retroviseur no 178, juin 2003, p. 50 Dossier Saab : Saab 92 - Saab 96
  2. Autoretro no 282, p. 38, Saab 96 le charme suédois, décembre 2004.
  3. Brochure Saab 96 de 1967 - http://www.uniquecarsandparts.com.au/gallery/pdf/Saab_96_specifications.pdf
  4. Brochure Saab 96 Estate - http://www.uniquecarsandparts.com.au/gallery/pdf/Saab_96_estate.pdf
  5. Saab 95 break au Rallye de Monte Carlo