Emil Abderhalden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abderhalden.
Emil Abderhalden

Emil Abderhalden, né le 9 mars 1877 à Oberuzwil et mort le 5 août 1950 à Zurich, est un biochimiste et physiologiste suisse qui travailla principalement sur l'alimentation et le métabolisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entre 1931 et 1950 il fut président de l'Académie allemande des sciences Leopoldina[1]. Nombreuses de ses découvertes se révélèrent n'être en fait que des fraudes, comme sa théorie sur la présence chez l'homme d'enzymes de défense contre des protéines étrangères et son test sanguin de grossesse[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Notices d’autorité : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • WorldCat
  • Bibliographie der gesamten wissenschaftlichen Literatur über den Alkohol und den Alkoholismus. Unter Mitw. von ... und mit Unterstützung der Kgl. Akademie der Wissenschaften in Berlin. Berlin and Vienna, Urban & Schwarzenberg, 1904.
  • Abbau und Aufbau der Eiweisskörper im tierischen Organismus. Hoppe-Seylers Zeitschrift für physiologische Chemie, Strassburg, 1905, 44: 17-52.
  • Lehrbuch der physiologischen Chemie in 30 Vorlesungen von Emil Abderhalden. Berlin and Vienna, Urban & Schwarzenberg, 1906. 786. pages.
  • Neuere Ergebnisse auf dem Gebiete der speziellen Eiweisschemie. Jena 1909.
  • Physiologisches Praktikum. Berlin 1912; troisième édition, 1922
  • Schutzfermente des tierischen Organismus. Berlin, 1912; cinquième édition, 1922
  • Synthese der Zemmbausteine in Pflanze und Tier. Berlin, 1912; deuxième édition, 1924.
  • Die Grundlagen unserer Ernährung und unseres Stoffwechsel. Berlin, 1917; troisième édition, 1919.
  • Lehrbuch der physiologischen Chemie in Vorlesungen von Emil Abderhalden., troisième édition. Berlin and Vienna, Urban & Schwarzenberg, 1914-1915. 4th edition, revised: Berlin and Vienna, Urban & Schwarzenberg, 1920-1921.
  • Lehrbuch der physiologischen Chemie mit Einschluß der physikalischen Chemie der Zellen u. Gewebe u. des Stoff-u.Kraftwechsels des tierischen Organismus in Vorlesung von Emil Abderhalden. quatrième edition, revised: Berlin and Vienna, Urban & Schwarzenberg, 1923. 6th edition, 1931; translated into English and Russian. Edition 23 to 25, Basel, Schwabe, 1946. 417 pages.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Firkin, B. G. & Whitworth, J. A. (1987): Dictionary of Medical Eponyms. Parthenon Publishing. ISBN 1-85070-333-7

Références[modifier | modifier le code]

  1. Huldrych M. F. Koelbing, « Abderhalden, Emil » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du 11 février 2005.
  2. Physique et biologie: une interdisciplinarité complexe. EDP Sciences, 2006. Par Bernard Jacrot, Eva Pebay-Peyroula, Claude Debru, Régis Mache. (ISBN 2868838928).page 52

Liens externes[modifier | modifier le code]