Eleanor Rathbone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rathbone.

Eleanor Florence Rathbone (12 mai 18722 janvier 1946) était une femme politique et une militante féministe britannique.

Issue du courant des réformistes sociaux, elle fut membre du Parlement de 1929 à sa mort, défendant notamment la mise en place d’un système d’allocations familiales payées directement aux mères[1]. Elle fut aussi remarquée pour son opposition à la politique dite d’ « apaisement » (appeasement) à l’égard des régimes fascistes. Elle dénonça l’inertie de son pays devant l’envahissement de l’Éthiopie par l’Italie (1935-1941)[2], la remilitarisation de la Rhénanie en 1936 puis la signature par Chamberlain des accords de Munich en 1938. Elle s’était par ailleurs déclarée favorable à une intervention militaire britannique dans la guerre d’Espagne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • William Rathbone (1819-1902). A memoir by Eleanor F. Rathbone, London : Macmillan, 1905
  • The Problem of women’s wages, 1912
  • The Remuneration of women’s services, 1917
  • The Disinherited Family, Londres : E. Arnold and Co., 1924
  • The Ethics and economics of family endowment. The Social service lecture, London : Epworth Press, 1927
  • Has Katherine Mayo slandered "Mother India"?, Londres : Constable, [1929?]
  • Memorandum on the use and abuse of housing subsidies, Londres : Wm. H. Taylor and Sons, 1931
  • The case for family allowances, Harmondsworth : Penguin books, 1940
  • War can be averted. The achievability of collective security, Londres : Victor Gollancz, 1938

Préface[modifier | modifier le code]

  • The tragedy of Abyssinia : what Britain feels and thinks and wants : a selection of some recent expressions of feeling and opinion by British men and women ; letters, articles, resolutions, speeches, London : League of Nations Union, 1936

Sur Eleanor Rathbone[modifier | modifier le code]

  • Susan Pedersen, Eleanor Rathbone and the Politics of Conscience, New Haven (Conn.) : Yales University Press, 2004
  • Mary D. Stocks, Eleanor Rathbone. A biography, Londres : Victor Gollancz, 1949

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kevles, Au nom de l’eugénisme. Génétique et politique dans le monde anglo-saxon, Presses Universitaires de France, Paris, 1995, p. 263
  2. Elle rédige la préface d’une compilation des déclarations publiques des hommes politiques concernant la question qui paraît en 1936 sous le titre The tragedy of Abyssinia.