El Fahs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
El Fahs
Rue d'El Fahs
Rue d'El Fahs
Administration
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Gouvernorat Zaghouan
Délégation(s) El Fahs
Maire Mohamed Ramzi Ben Khemis[1]
Code postal 1140
Démographie
Gentilé Fahsien
Population 19 315 hab. (2004[2])
Géographie
Coordonnées 36° 23′ N 9° 54′ E / 36.38, 9.936° 23′ Nord 9° 54′ Est / 36.38, 9.9  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (administrative)

Voir la carte administrative de Tunisie
City locator 14.svg
El Fahs

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (relief)

Voir la carte topographique de Tunisie
City locator 14.svg
El Fahs

El Fahs (الفحص) est une ville située au nord de la Tunisie, à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest de Tunis.

Rattachée au gouvernorat de Zaghouan, elle constitue une municipalité comptant 19 315 habitants en 2004[2] ; elle est le chef-lieu de la délégation du même nom.

Elle est située sur la rive de l'oued Miliane, le deuxième plus long cours d'eau pérenne du pays, dans une vallée entourée de plateaux et de massifs montagneux (notamment le Djebel Zaghouan) réputée pour ses cultures : celles-ci étaient déjà représentées il y a plus de 2 000 ans sur les mosaïques montrant oliviers et céréales.

Vue de la gare, première construction de la ville (1897)

À deux kilomètres au sud se trouvent les vestiges de l'ancienne cité romaine de Thuburbo Majus dont l'histoire remonte à l'ère pré-punique. On y a retrouvé quelques importantes mosaïques, des statues, des thermes et des temples comme le Capitole.

C'est le pont construit sur l'oued Miliane, dans la plaine de Fahs er Riah, qui donne au hameau qui se construit autour de la gare le nom de Pont-du-Fahs en 1897, sous le protectorat français. La ville est le théâtre en 1943 d'une bataille entre les Alliés et les troupes italo-allemandes pendant la campagne de Tunisie.

El Fahs joue le rôle de carrefour routier, avec le croisement des routes RN3 (axe Tunis-Kairouan) et RN4 (vers Kalâat Khasba et l'Algérie), et d'étape sur la ligne de chemin de fer reliant Tunis à l'ouest du pays.

Dans son environnement agricole, El Fahs vit un développement continu des services et des institutions publiques, dans les secteurs de l'administration, de la santé et de l'industrie automobile notamment. Elle attire aussi les chercheurs spécialisés dans les produits de la région tels que le miel, la viande de veau, les fruits, les légumes et les herbes aromatiques.

En revanche, la ville manque d'espaces de loisirs malgré sa richesse naturelle et culturelle, avec notamment le festival estival de Thuburbo Majus.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 1er novembre 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°86, 11 novembre 2011
  2. a et b (fr) Recensement de 2004 (Institut national de la statistique)