Edmond Biré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Baptiste, Edmond Biré, né à Luçon (Vendée), le 13 mars 1829 et mort à Nantes (Loire-Atlantique) le 15 mars 1907, écrivain et critique littéraire. Il appartient au courant catholique et légitimiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît dans une famille de juristes, et il fait lui-même des études de droit, passant son doctorat pour devenir, en 1854, avocat au barreau de Nantes. En 1859, il devient secrétaire de la Chambre de Commerce. En 1870, il prend la direction d'une savonnerie de Nantes. Il se retire des affaires en 1890 et se consacre alors entièrement à ses activités littéraires. Son frère, Alfred Biré, est sénateur de la Vendée de 1887 à 1897.

Il meurt le 15 mars 1907 ; il demeure alors au no 16 du boulevard Delorme, et est enterré au cimetière Miséricorde.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les poètes lauréats de l’Académie française, avec Émile Grimaud, Paris, A. Bray, 1864
  • Victor Hugo et la Restauration, Paris, Lecoffre, 1869
  • Dialogues des vivants et des morts, Paris, Lecoffre, 1872
  • La légende des Girondins, Paris, Palmé, 1881
  • Victor Hugo avant 1830, Paris, J. Gervais, 1883
  • Journal d'un bourgeois de Paris pendant la terreur, Paris, J. Gervais, 1884
  • Victor de Laprade : sa vie et ses oeuvres, Paris, Perrin, 1886
  • Paris en 1793, Paris, J. Gervais, 1888
  • Portraits littéraires, Lyon, E. Vitte et Perrussel, 1888
  • Histoire et littérature, Librairie générale catholique et classique, 1890
  • Causeries littéraires, Lyon, Vitte et Perrussel, 1890
  • Paris pendant la Terreur, Paris, Perrin, 1890
  • Victor Hugo après 1830, Paris, Perrin et Cie, 1891
  • Portraits historiques et littéraires, Lyon, E. Vitte, 1892
  • Légendes révolutionnaires, Paris, H. Champion, 1893
  • Victor Hugo après 1852, Paris, Perrin, 1894
  • Études et portraits, Lyon, E. Vitte, 1894
  • Histoire et littérature, Lyon, E. Vitte, 1895
  • L'année 1817, Paris, H. Champion, 1895
  • Mémoires et souvenirs 1789-1830, la Révolution, l'Empire et la Restauration, Paris, V. Retaux, 1895-1998
  • Les défenseurs de Louis XVI, Lyon, Librairie générale catholique et classique, E. Vitte, 1896
  • La légende des Girondins, Paris, Perrin et Cie, 1896
  • Honoré de Balzac, Paris, H. Champion, 1897
  • Nouvelles Causeries littéraires, Lyon, E. Vitte, 1897
  • Causeries historiques. Les historiens de la Révolution et de l'Empire, Paris, Bloud et Barral, 1897
  • Mémoires et souvenirs, Paris, Retaux et fils, 1898
  • Dernières causeries historiques et littéraires : Bossuet, historien du protestantisme, la Chalotais et le duc d'Aiguillon, la folie de Jean-Jacques Rousseau, Lyon, E. Vitte, 1898
  • Études d'histoire et de littérature, Lyon, E. Vitte, 1900
  • La presse royaliste de 1830 à 1852, Paris, V. Lecoffre, 1901
  • Alfred Nettement, Paris, Victor Lecoffre, 1901
  • Le Clergé de France pendant la Révolution (1789-1799), Lyon, E. Vitte, 1901
  • Les dernières années de Chateaubriand (1830-1848), Paris, Garnier frères, 1902
  • De 1789 à 1815 : souvenirs et portraits, Paris ; Lyon, E. Vitte, 1902
  • Armand de Pontmartin, sa vie et ses œuvres 1811-1890, Paris, Garnier, 1904
  • Causeries littéraires, Lyon, E. Vitte, 1905
  • Biographies contemporaines, XIXe siècle, Lyon, E. Vitte, 1905
  • Portraits littéraires, Lyon, Librairie catholique E. Vitte, 1907
  • Chateaubriand, Victor Hugo, H. de Balzac, Lyon, E. Vitte, 1907
  • Ecrivains et soldats, Paris, H. Falque, 1907
  • Mes souvenirs, Paris, J. Lamarre, 1908
  • Romans et romanciers contemporains, Paris, J. Lamarre, 1908
  • Autour de la Révolution, Lyon, E. Vitte, 1912
  • Études et portraits, Lyon ; Paris, Librairie catholique E. Vitte, 1913
  • Autour de Napoléon, Lyon, E. Vitte, 1914

Distinctions[modifier | modifier le code]