Echinox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Echinox est une revue littéraire roumaine, créée en 1968 et éditée par l’université Babeș-Bolyai de Cluj-Napoca.

Programme culturel[modifier | modifier le code]

Fondée en 1968, la revue Echinox constituait dans les années du communisme un territoire culturel à part, tout en sauvegardant un statut d’exception, grâce à son équipe de direction et au soutien ouvert de l’université Babeș-Bolyai de Cluj[réf. nécessaire]. Manifestement apolitique et donc, partiellement exemptée de la censure, elle devenait un atelier littéraire libre et un lieu d’apprentissage professionnel pour plusieurs générations de la littérature roumaine.

Promovant l’activité littéraire, artistique et philosophique d’un grand nombre[réf. nécessaire] de jeunes auteurs, la revue suivait la trace des grands créateurs roumains francophones, tels que Vasile Alecsandri, Eugène Ionesco, Tristan Tzara ou Emil Cioran. L’œuvre de Constantin Brancusi constituait, par exemple, une valeur commune modèle pour des créateurs echinoxistes.

Durant les quarante années de son existence, ni les directeurs, ni les rédacteurs-en-chefs, ni les rédacteurs, ni les collaborateurs, ni les auteurs, ni les ouvriers imprimeurs de la revue ne recevaient aucune rémunération ou honoraire pour leurs activités déployées dans le cadre d’Echinox[réf. souhaitée].

Jusqu’en 1990, la revue édite dans chacun de ses numéros plusieurs pages en hongrois et en allemand. S’y ajoutent en 1991 des pages en français, et en 1994 des pages anglaises.

Rôle dans la globalisation littéraire[modifier | modifier le code]

Unique en son programme en Europe centrale, en Europe de l’Est, ainsi qu’aux Balkans, et fonctionnant pendant quarante ans en tant qu’une sorte de table ronde culturelle regroupant plus de 150 auteurs roumains, magyarophones, germanophones ou francophones (des poètes, des romanciers, des dramaturges, des critiques littéraires, des essayistes, des philosophes, des politologues, des artistes), Echinox est un des plus remarquables groupements de la littérature roumaine du XXe siècle.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bábel Tornyán (« Sur la tour de Babel »), anthologie des textes en hongrois de la revue Echinox, préface et textes réunis par Mihály András Beke et François Bréda, éditions Kriterion, Bucarest, 1983.
  • Petru Poantă, Efectul „Echinox” sau despre echilibru (« L’effet Echinox ou sur l’équilibre »), Cluj, Biblioteca Apostrof, 2003.
  • Horea Poenar (coord.), Dicționar Echinox (A-Z). Perspectivă analitică (« Dictionnaire Echinox. A-Z. Perspective analytique), Bucarest et Cluj, éditions Tritonic, 2004.
  • Revista Echinox în texte. Gândirea socială (« La revue Echinox dans les textes. La pensée sociale »), anthologie (1968-1990) de Traian Vedinaș, Cluj-Napoca, éditions Dacia, 2006.

Liens externes[modifier | modifier le code]