David Robertson (baseball)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir David Robertson.
Pix.gif David Robertson Baseball pictogram.svg
David Robertson and Alex Rodriguez.jpg
Yankees de New York - No  30
Lanceur de relève
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
29 juin 2008
Statistiques de joueur (2008-2011)
Victoires-défaites 14-6
Moyenne de points mérités 3,03
Retraits sur des prises 270
Équipes

David Alan Robertson (né le 9 avril 1985 à Birmingham, Alabama, États-Unis) est un lanceur de relève droitier des Ligues majeures de baseball évoluant pour les Yankees de New York, avec qui il est un gagnant de la Série mondiale 2009.

Il est le frère de Connor Robertson, un autre lanceur des Ligues majeures.

Carrière[modifier | modifier le code]

Étudiant à l'Université d'Alabama où il évolue sous les couleurs des Alabama Crimson Tide, David Robertson est drafté le 6 juin 2006 par les Yankees de New York[1].

Il fait ses débuts dans le baseball majeur le 29 juin 2008. À sa première saison, où il joue 25 parties comme lanceur de relève et lance 30 manches et un tiers, il remporte quatre décisions sans encaisser de défaites et réussit 36 retraits sur des prises mais affiche une moyenne de points mérités élevée de 5,34.

En 2009, les Yankees l'envoient lancer dans 45 matchs. En 43 manches et deux tiers au monticule, il enregistre 63 retraits sur des prises et maintient sa moyenne à 3,30. En séries éliminatoires, il n'accorde aucun point en cinq manches et un tiers lancées et participe à la conquête de la Série mondiale 2009 par les Yankees. Durant le parcours de son équipe vers ce titre, il est crédité d'une victoire en Série de divisions contre les Twins du Minnesota et d'une autre en Série de championnat face aux Angels de Los Angeles.

Davantage utilisé à partir de la saison 2010, Robertson dispute 64 parties cette année-là et présente une moyenne de 3,82 avec 71 retraits sur des prises en 61,1 manches. En éliminatoires, il connaît, à l'instar de ses coéquipiers lanceurs, des ennuis dans la Série de championnat perdue contre les Rangers du Texas. Envoyé lancer dans quatre matchs, Robertson accorde six points sur huit coups sûrs en deux manches et deux tiers.

En 2011, il obtient 100 retraits au bâton en 66,2 manches. En 70 matchs, sa moyenne n'est que de 1,08 point mérité accordé par partie. Il remporte 4 victoires contre aucune défaite. En éliminatoires, le parcours des Yankees prend fin dès la Série de divisions mais Robertson blanchit en deux manches les Tigers de Détroit.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 2006 New York Yankees Picks in the June Draft » sur baseball-reference.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]