Tyler Clippard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Tyler Clippard Baseball pictogram.svg
Tyler Clippard 2011.jpg
Nationals de Washington - No  36
Lanceur de relève
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
20 mai 2007
Statistiques de joueur (2007-13 juillet 2014)
Victoires-défaites 36-23
Moyenne de points mérités 2,91
Retraits sur des prises 519
Équipes

Tyler Lee Clippard (né le 14 février 1985 à Lexington, Kentucky, États-Unis) est un lanceur de relève droitier des Nationals de Washington de la Ligue majeure de baseball.

Carrière[modifier | modifier le code]

Yankees de New York[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires à la J.W. Mitchell High School de Trinity (Floride), Tyler Clippard est drafté le 3 juin 2003 par les Yankees de New York au neuvième tour de sélection[1]. Il perçoit un bonus de 75 000 dollars à la signature de son premier contrat professionnel le 6 juin 2003.

Clippard passe quatre saisons en Ligues mineures avant d'effectuer ses débuts en Ligue majeure le 20 mai 2007[2]. À cette occasion, il n'accorde que trois coups sûrs et un seul point aux Mets de New York dans un gain de 6-2 des Yankees, et il est crédité de sa première victoire en carrière. Il reprend le chemin des ligues mineures après quelques semaines avec le grand club, au cours desquelles il a maintenu un dossier de 3 gains et un seul revers en 6 parties comme lanceur partant.

Nationals de Washington[modifier | modifier le code]

Le 4 décembre 2007, Clippard passe aux Nationals de Washington, qui cèdent aux Yankees un autre lanceur, Jonathan Albaladejo[3].

Saison 2008[modifier | modifier le code]

Clippard ne lance que deux parties pour Washington en 2008. Il lance un total de 10 manches et un tiers en deux départs, remportant une victoire et encaissant une défaite.

Saison 2009[modifier | modifier le code]

En 2009, les Nationals décident de lui faire confiance comme lanceur de relève. Il œuvre 60,1 manches en 41 sorties, affichant une excellente moyenne de points mérités de 2,69. Il est crédité de quatre victoires, contre deux défaites et enregistre 67 retraits sur des prises.

Saison 2010[modifier | modifier le code]

En 2010, il effectue 78 sorties comme releveur et enregistre 112 retraits sur des prises en 91 manches lancées. Il présente une moyenne de points mérités de 3,07 avec une fiche de 11 victoires et 8 défaites.

Saison 2011[modifier | modifier le code]

En 2011, Clippard représente les Nationals au match des étoiles. Il termine la saison avec une très belle moyenne de points mérités de 1,83 en 88 manches et un tiers lancées, durant lesquelles il réussit 104 retraits sur des prises contre à peine 26 buts-sur-balles alloués. Utilisé dans 72 parties, il remporte trois décisions sur trois.

Saison 2012[modifier | modifier le code]

Clippard est employé comme stoppeur par les Nationals en 2012. Il est propulsé dans ce rôle après des blessures à Drew Storen[4] et Brad Lidge[5] et des mauvaises performances de Henry Rodríguez[4]. Clippard réalise 32 sauvetages en 37 occasions[6], le 7e plus haut total de victoires protégées de la Ligue nationale[7]. Mais il éprouve des difficultés à mettre fin aux matchs dans les dernières semaines de la saison et, à l'approche des séries éliminatoires, le gérant des Nats, Davey Johnson, décide de partager le travail entre Clippard et Storen[8]. Il termine la saison régulière avec deux victoires, six défaites, une moyenne de points mérités de 3,72 plutôt élevée pour un stoppeur et 84 retraits sur des prises en 72 manches et deux tiers lancées en 74 matchs. En éliminatoires, il n'a pas l'occasion de protéger une victoire et lance 3 manches en 3 matchs de Série de division, accordant un seul point mérité aux Cardinals de Saint-Louis et récoltant 5 retraits sur des prises[9]. Dans le premier match de la série, il lance la 8e manche sans problème avant l'entrée dans le match de Drew Storen, qui réalise le sauvetage[10]. Dans le 5e et dernier match de la série, cependant, il donne un point sur un coup de circuit mais quitte avec son équipe en avance, avant que Storen sabote l'avance en 9e[11].

Saison 2013[modifier | modifier le code]

Clippard connaît une bonne saison en 2013 et est envoyé au monticule à 72 reprises. En 71 manches lancées, il enregistre 73 retraits sur des prises, remporte 6 victoires contre 3 défaites et maintient une moyenne de points mérités de 2,41. Il n'est plus employé comme stoppeur par les Nationals.

Saison 2014[modifier | modifier le code]

En 2014, Clippard est pour la 2e fois de sa carrière invité à représenter les Nationals au match des étoiles[12]. Il est ajouté à l'équipe d'étoiles après que Julio Teheran, un lanceur des Braves d'Atlanta, est forcé de se désister[13].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En saison régulière

Statistiques de lanceur
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2007 NY Yankees 6 6 0 0 3 1 0 27.0 18 6,33
2008 Washington 2 2 0 0 1 1 0 10.1 8 4,35
2009 Washington 41 0 0 0 4 2 0 60.1 67 2,69
2010 Washington 78 0 0 0 11 8 1 91.0 112 3,07
Totaux 127 8 0 0 19 12 1 188.2 205 3,48

Note: G = Matches joués ; GS = Matches comme lanceur partant ; CG = Matches complets ; SHO = Blanchissages ;
V = Victoires ; D = Défaites ; SV = Sauvetages ; IP = Manches lancées ; SO = retraits sur des prises ; ERA = Moyenne de points mérités.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]