Darick Robertson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Darick Robertson

alt=Description de l'image Darick Robertson in Erlangen.jpg.
Naissance 10 novembre
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession
Dessinateur, encreur, scénariste
Distinctions
Eisner nomination pour Metropolitan et pour The Boys

Darick Robertson est un dessinateur américain de comics. D'abord dessinateur et encreur, il s'est lancé récemment dans la scénarisation. Après avoir travaillé pour plusieurs éditeurs, il est actuellement dessinateur d'une série a succès chez Dynamite Entertainment, The Boys.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Fan de l'idée d'animaux combattants comme les Tortues Ninja, Robertson crée Space Beaver (un castor de l'espace armé)[1]. Il a travaillé ensuite pour DC comics sur Justice League, et finit par partir de chez l'éditeur vers son concurrent Marvel. Là, il signe un épisode de Wolverine avant de passer au titre New Warriors et enfin sur plusieurs titres de Spider-Man.

Séries[modifier | modifier le code]

Pour Malibu Comics, il travailla sur Night Man, c'est là qu'il rencontre Warren Ellis. Les deux hommes vont créer chez DC puis après annulation, chez Vertigo la série Transmetropolitan[2] qui les fera connaitre. L'histoire de Spider Jerusalem, journaliste du futur luttant contre la corruption. La série montre déjà le goût de Ellis et de Robertson pour des personnages réalistes très ancrés dans un monde sombre et sans concessions[3]. Dans le même esprit, après la fin de la série, par l'intermédiaire de Warren Ellis, il rencontre Garth Ennis avec qui il collabore sous le label Marvel MAX[4], sur les personnages de Nick Fury puis du Punisher. Il travaille aussi pour Marvel sur la série Wolverine et Nightcrawler.

Actualités[modifier | modifier le code]

Fort de leur succès, tous deux créent The Boys pour DC. Une série hyper violente et malpolie rassemblant leurs deux parts d'humour noir et dessins frappants. DC stoppe la publication au bout de 6 numéros, mais Dynamite Entertainment la reprend et The Boys devient un grand succès critique et commercial[5] qui dure encore aujourd'hui. La série a été nominée pour un Eisner Award en 2008.

Robertson commence aussi à se montrer du côté du scénario avec Conan chez Dark Horse comics. En 2009, il écrit et dessine Conan and the Mad King of Gaul, suivi en 2010 par Conan : The Weight of the Crown où son style sert bien les débuts du barbare comme roi.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Space Beaver #01-11 Ten Buck Comics (1986), puis AIT/Planet Lar (2000)
  • DC Comics
    • Justice League Europe #29-35 DC Comics (1991-1992)
    • Justice League: Midsummer's Nightmare #1-3 (1996)
    • Transmetropolitan #01-60 (1997-2002), sous le Label Helix
  • Malibu Comics
    • Solution #0-4 (1993)
  • Marvel Comics
    • Wolverine (volume 2) #54, 58-59 (1992)
    • New Warriors #26-50, Annuals 3-4 (1992-1994)
    • Spider-Man: The Power Of Terror #1-4 (1995)
    • Spider-Man: The final adventure #1-4 (1996)
    • Fury #1-6 (2001-2002), sous le Label MAX
    • The Punisher (volume 6) #15-17 (2002)
    • Wolverine (volume 3) #01-06, 13-19 (2002, 2004)
    • Born (Punisher) #1-4 (2004), Marvel MAX
    • Nightcrawler #01-12 (2004-2005)
    • Toxin The Devil You Know (Spider-Man) #1-6 (2005)
    • Fury: Peacemaker #1-6 (2006)
  • Dynamite
    • The Boys #01-59... (2006-2011...)
    • The Boys: Herogasm #1-5 (2009)
    • The Boys: Highland Laddie #1-6 (2010)
    • The Boys: Butcher, Baker, Candlestick Maker #1-6 (2011)
  • Dark Horse
    • Conan: The Mad King of Gaul (2009), dessins et scénario
    • Conan: The Weigh of the crown (2010), dessins et scénario

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sidra Roberts, Interview with Darick Robertson http://www.collectortimes.com/2004_02/Clubhouse.html.
  2. Liste des titres originaux des 60 épisodes http://www.comicsvf.com/us/611.php
  3. TPB http://www.dccomics.com/dccomics/search/?q=transmetropolitan&x=0&y=0.
  4. Marvel MAX, parus en France édité par Marvel Comics.
  5. Panini Comics, éditeur de la série en TPB en Europe.