The Boys (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Boys
Éditeur Wildstorm puis Dynamite Entertainment(États-Unis)
Panini Comics (France)
Fréquence Mensuel
Format Série limitée
Date(s) de publication octobre 2006-novembre 2012
Numéros 72

Scénariste(s) Garth Ennis
Dessinateur(s) Darick Robertson
Russ Braun
Peter Snejbjerg
John McCrea
Coloriste(s) Tony Avina
Créateur(s) Garth Ennis
Darick Robertson

The Boys est une bande dessinée (comic book) américaine écrite par Garth Ennis. Le dessinateur d'origine est Darick Robertson, qui alterne avec d'autres artistes pour illustrer les épisodes tout en signant l'ensemble des couvertures. Les créateurs de la série sont les propriétaires de ses droits. Publiée aux États-Unis par Dynamite Entertainment, elle était publiée initialement par Wildstorm qui l'a annulée après seulement six numéros. Garth Ennis a expliqué plus tard que DC Comics, la maison mère de Wildstorm, était gênée par le ton très anti-super-héros de la série. Après son changement d'éditeur, The Boys a continué d'être publié avec succès. La série s'est achevée en novembre 2012 au bout de 72 épisodes, à la fin du scénario prévu par Garth Ennis.

The Boys se situe dans un monde contemporain parallèle au nôtre, où les super-héros existent. Les surhommes, appelés familièrement les « supers », ont cependant tous été créés par Vought-American Consolidated, une entreprise d'armement, qui produit un sérum procurant des super-pouvoirs. Si les exploits des super-héros sont vantés par des bandes dessinées éditées par Vought-American, leur réalité est bien différente : la plupart sont des individus corrompus ou irresponsables, voire pour certains de véritables criminels, qui abusent de leurs pouvoirs et de leur statut de célébrités et apparaissent moins comme des protecteurs de l'humanité que comme des dangers publics. Les « Sept », pastiche de la Ligue de justice d'Amérique, forment la principale équipe de super-héros, dirigée par le « Protecteur de la patrie » (en anglais The Homelander, lui-même pastiche de Superman) et constituent le produit-phare de Vought-American, qui vise à militariser les super-pouvoirs et devenir ainsi le principal contractant de défense du Pentagone.

Billy Butcher, un aventurier britannique violent et sans pitié, dont l'épouse est morte après avoir été violée par un « super », forme pour le compte de la CIA une équipe spéciale dont les membres, eux-mêmes dotés de super-pouvoirs par l'absorption du sérum, sont chargés de surveiller les activités des super-héros et, le cas échéant, de neutraliser ceux-ci.

Hughie, un jeune écossais dont la petite amie a été tuée accidentellement par l'un des « Sept », est recruté par Billy Butcher pour rejoindre son équipe (surnommée les « Boys », traduit en français par les « P'tits gars ») et découvre avec effroi la réalité derrière les activités publiques des super-héros. Les complots menés par Vought-American et la tension entre les « Boys » et les « Sept » comptent parmi les fils conducteurs de la série, de même que la relation entre Hughie et Stella (en anglais Starlight) une jeune superhéroïne et nouvelle recrue des Sept, dont il ignore au départ la véritable identité.

Publication[modifier | modifier le code]

Série Titre original Épisodes Titre français Tome Éditions deluxe Tome
1 The Name of the Game 1-2 La Règle du jeu 1 Ça va faire très mal 1
2 Cherry 3-6
3 Get Some 7-10 Prends ça 2
4 Glorious Five Year Plan 11-14 Le Glorieux Plan quinquennal 3
5 Good For The Soul 15-18 Des bleus à l'âme 4 Ça va saigner ! 2
6 I Tell You No Lie G.I. 19-22 Je vais pas te mentir, soldat... 5
7 We Gotta Go Now 23-30 Quand faut y aller... 6
...Faut y aller ! 7
Minisérie Herogasm 1-6 Hérogasme 8 Dit comme ça... 3
9 The Self-Preservation Society 31-34 Question de survie 9
9 Nothing Like It in the World 35-36 Rien de tel dans le monde entier 10
10 La Plume De Ma Tante Est Sur La Table 37
11 The Female of the Species is More Deadly Than the Male 38
12 What I Know 39 Les Innocents 11 Le prends pas mal 4
13 The Innocents 40-43
14 Believe 44-47 Croire 12
Minisérie Highland Laddie 1-6 Bienvenue chez le p'tit 13
15 Proper Preparation and Planning 48-51 Préparation propre et planification 14 Le Fils du boulanger 5
16 Barbary Coast 52-55 Côte de Barbarie 15
17 The Big Ride 56-59 Comme à la fête foraine 16
Minisérie Butcher, Baker, Candlestick Maker 1-6 Le Fils du boulanger 17
18 Over the Hill with the Swords of a Thousand Men 60-65 La Charge de la brigade légère 18
19 The Bloody Doors Off 66-71 On ne prend plus de gants 19
20 You Found Me 72

Inspiration[modifier | modifier le code]

Les traits de Hughie sont inspirés du visage de l'acteur britannique Simon Pegg. Le dessinateur Darick Robertson n'avait pas demandé la permission pour cet emprunt, cependant Simon Pegg signale qu'il est un fan de l'auteur Garth Ennis et qu'il a adoré la série[1].

  • Dans le chapitre 38, the female dévoile des origine très inspirée d'Obélix (tombée dans la marmite quand elle était petite), et le nom du professeur est : Uderzo.
  • Le titre de l'épisode 38 est inspiré d'un poème de Kipling : The Female of Species.
  • Dans le chapitre 38 intitulé Female of the Species is More Deadly Than the Male en VO, il y a une référence aux films de la saga Alien lorsque les soldats se font prendre par surprise dans les égouts par la fille.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. introduction de la Série par Simon Pegg

Lien externe[modifier | modifier le code]