Daniel Weinreb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Daniel Weinreb (1959 † 2012), informaticien américain, a été hacker au laboratoire d’Intelligence artificielle du MIT, de 1975 à 1979. Il est l’auteur de l’éditeur de texte EINE porté sur la machine Lisp du MIT.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Brooklyn le 6 janvier 1959, il grandit à New York (États-Unis), puis rejoignit Boston à l’âge de 16 ans pour intégrer le MIT (Massachusetts Institute of Technology)[1].

Il travailla également pour le laboratoire national de Lawrence Livermore, puis cofonda en 1980 la société Symbolics, dont l’histoire marque la fin de la communauté hacker Lisp, la rivalité qui s’ensuivit apparaissant comme l'acte fondateur du mouvement du logiciel libre initié par Richard Stallman[2] avec le projet GNU. Il créa également la société Object Design, un éditeur en base de données orientée objet racheté par Progress Software[3].

Daniel Weinreb est mort le 7 septembre 2012 des suites d’un cancer[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Boston Globe, « DANIEL L. WEINREB », sur legacy.com,‎ 8 septembre 2012 (consulté le 8 septembre 2012)
  2. (en) My Lisp Experiences and the Development of GNU Emacs (Richard Stallman)
  3. a et b (en) Robert Buderi, « Dan Weinreb, Boston Computer Geek, Community Figure, Dies of Cancer », sur xconomy.com,‎ 7 septembre 2012 (consulté le 10 septembre 2012)

Publications[modifier | modifier le code]

  • Daniel Weinreb, David Moon, « Flavors, le passage de messages dans la machine Lisp » [« Flavors, message passing in the Lisp Machine »], Cambridge, Massachusetts, Massachusetts Institute of Technology, Artificial Intelligence Laboratory,‎ 1980 (lire en ligne).
  • Daniel Weinreb, David Moon, « Manuel Machine Lisp » [« Lisp Machine Manual »], Cambridge, Massachusetts, Massachusetts Institute of Technology, Artificial Intelligence Laboratory,‎ mars 1981 (lire en ligne) [PDF].

Lien externe[modifier | modifier le code]