Cyclopterus lumpus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lièvre de mer (homonymie).

Le lompe, lump, cycloptère ou grosse poule de mer (Cyclopterus lumpus) est une espèce de poisson benthique, appartenant à la famille des Cyclopteridae et seul représentant du genre Cyclopterus. Il est très répandu sur les deux rives de l'Atlantique Nord, de la mer du Nord et de la mer Baltique.

Il est pêché pour ses œufs, sa chair n'ayant pas de valeur commerciale.

Description[modifier | modifier le code]

Lompe mâle mature.

Les mâles mesurent généralement 30 à 40 cm de longueur pour 2 à 3 kg, tandis que les femelles peuvent atteindre 50 cm de longueur pour 5 kg. Le maximum est de 60 cm de longueur pour un poids de 9,5 kg[1]. Son corps massif, de la forme d'une balle, est recouvert de petits nodules cutanés, avec quatre rangées de tubercules osseux sur chaque flanc. Sous son épaisse peau dépourvue d'écailles, il possède une importante couche de graisse lui valant une allure gélatineuse. Sa couleur varie en fonction de l'habitat : les mâles sont le plus souvent gris noirâtre et verdâtres à maturité, leur livrée devient rougeâtre pendant la saison de reproduction, tandis que celle des femelles devient vert ou bleu. Ses nageoires pelviennes forment une puissante ventouse adhésive, mesurant 8 à 10 cm de diamètre, qui lui permet de se fixer fermement aux rochers ou d'autres surfaces. Il possède deux nageoires dorsales et une anale. La tête et les nageoires pectorales des mâles sont plus grandes que celles des femelles[2],[3],[4].

Répartition géographique et habitat[modifier | modifier le code]

Il vit dans les eaux froides de l'Atlantique Est et Ouest, la manche jusqu'à la mer du Nord et de la mer Baltique. Il fréquente les zones rocheuses du littoral jusqu’à 300 m de profondeur et plus. Pendant la période de reproduction, le lompe s’approche des côtes pour la reproduction[1].

Reproduction[modifier | modifier le code]

Elle a lieu à la fin de l'hiver et au début du printemps. Les adultes matures, aux flancs plus colorés (rouge-orange pour le mâle, vert-bleu pour la femelle) gagnent les eaux peu profondes du littoral (de la zone des marées à 70 m). Les œufs sont pondus en paquets, que le mâle féconde, puis ventile et surveille jusqu'à l'éclosion. Les femelles regagnent aussitôt les zones profondes[5].

Pêche[modifier | modifier le code]

La pêche est très saisonnière (au moment du frai), et ne s'intéresse qu'aux œufs. La chair est de peu de valeur commerciale. Seules les femelles sont débarquées (ou vidées à bord des bateaux pour récupérer les gonades femelles, le « rogue »). Les œufs sont salés en saumure, colorés (au rouge amarante ou au noir brillant, à l'état naturel ils sont gris sombre, moins appétissants), additionnés de conservateurs et d'épices, et conditionnés sous forme de semi-conserves (à conserver au frais). Les œufs de lump sont utilisées comme succédané du caviar.

Les principaux pays producteurs sont l'Islande, le Danemark et le Canada (quelques milliers de tonnes par an).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Référence FishBase : espèce Cyclopterus lumpus Linnaeus, 1758 (en) (+ traduction (fr)) (+ noms vernaculaires 1 & 2)
  2. Philippe Le Granché, « Cyclopterus lumpus », DORIS (consulté le 28 décembre 2013)
  3. B.-J. Muus, J.-G. Nielsen, P. Dahlström et B. Olesen Nyström, Guide des poissons de la mer et de la pêche, Delachaux et Niestlé,‎ mars 2005 (ISBN 2-603-01455-2)
  4. (en) « Lumpfish: Cyclopterus lumpus », NatureGate (consulté le 28 décembre 2013)
  5. J.-C. Quéro, P. Porché et J.-J. Vayne, Guide des poissons de l'atlantique européen, Delachaux et niestlé,‎ 2003 (ISBN 2-603-01271-1)