Contradanza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La contradanza est un genre musical et une danse, version cubaine de la contredanse.

Le , une révolte des esclaves éclate à Hispaniola (aujourd'hui Haïti et République dominicaine) : la Révolution haïtienne. Les colons français et leurs esclaves se réfugient à Santiago de Cuba et amènent avec eux la culture du café, mais aussi des musiques et des danses nouvelles : la contredanse, le menuet, la gaceste, la tumba francesa, et le rythme syncopé du « quintolet » (cinquillo en espagnol).

Vite adoptée dans l'île, la contredanse va se créoliser et se transformer en contradanza cubaine, constituée de deux mouvements lents : paseo et cadena, et deux plus vifs : sostenido et cedazo.

San Pascual Bailón est la plus ancienne partition connue.

Le cinquillo apparaît dans les compositions de Manuel Saumell (1818-1870), compositeur de quelque cinquante contradanzas.

La contradanza va évoluer de plus en plus vers la danza, une danse où le couple danse face à face et indépendamment l'un de l'autre. Vers 1830, la contradanza va donner naissance à la habanera et en 1879 au danzón.