Changüí

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Changüí est un genre musical né vers 1860 dans la partie orientale de Cuba, musique des cumbanchas (fêtes paysannes) dans les montagnes, aux origines bantoues. [réf. souhaitée]
Ses instruments : le tres, la marimbula, les maracas, le güiro (ou guayo, rape à légumes en métal, frottée avec une baguette) et le bongo.
Il est l'ancêtre du son.

Selon Fernando Ortiz, la lexie provient du mot congo quissangüi qui signigie danse « accompagnée de chant ». Il précise toutefois que changüí signifie « déception » ou « trahison » en gitan et « farce » ou « blague » dans l'espagnol courant. À Cuba, le mot changüí désigne aussi la marimbula.

À Manzanillo ce rythme est appelé bunga.

Liens externes[modifier | modifier le code]