Arthur Thistlewood

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arthur Thistlewood.

Arthur Thistlewood (1774 - 1er mai 1820) était un homme politique britannique, resté dans les mémoires surtout pour sa participation au complot de la rue Cato, une tentative de coup d'Etat.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Il naquit à Tupholme, et était fils d'un éleveur-fermier. Il fréquenta la Horncastle Grammar School et y suivit une formation de géomètre. A l'âge de 21 ans, il se réorienta et obtint un poste dans l'armée. En janvier 1804, il se maria à Jane Worsley, qui mourut deux ans plus tard en donnant naissance à leur premier enfant. Il se remaria en 1808 à une dénommée Susan Wilkinson. Après la fin de sa période dans les rangs militaires, il acheta une ferme avec l'aide de son père. La ferme ne se révélant pas une bonne affaire, il partit pour Londres dans l'espoir d'y fonder de nouveaux projets.

Début de son action révolutionnaire[modifier | modifier le code]

Il rencontra des militants révolutionnaires pendant ses voyages en France et aux États-Unis. Peu de temps après son retour en Angleterre, il rejoignit la Société des Philantropes Spencéens à Londres. En 1816, Thistlewood devint un leader de l'organisation est fut désigné comme "personnage dangereux" par la police d'Etat.

Spa Fields[modifier | modifier le code]

Le 2 décembre 1816 fut organisé un meeting au "Spa Fields". Les Spencéens avaient prévu d'encourager les émeutes et d'ensuite prendre contrôle du gouvernement britannique en s'emparant de la tour de Londres et de la Banque d'Angleterre. La police, alertée des plans des Spencéens, dispersa le meeting. Thistlewood et trois autres leaders furent arrêtés et accusés de haute trahison. Lors de l'acquittement de James Watson, les autorités libérèrent Thistlewood et les autres en même temps.

Lord Sidmouth[modifier | modifier le code]

Lorsque la police arrêta Thistlewood après Spa Fields, il avait déjà acheté des billets pour voyager aux États-Unis. Thistlewood écrivit au secrétaire d'État Lord Sidmouth en 1817 pour demander son remboursement. En l'absence de réponse de la part de Sidmouth, Thistlewood décida de le provoquer en duel et fut emprisonné à la prison d'Horsham pendant un an.

Conspiration de la Rue Cato[modifier | modifier le code]

Le 22 février 1820, Thistlewood fit partie du petit groupe de Spencéens qui décidèrent, à l'instigation de Georges Edwards, d'assassiner plusieurs membres du gouvernement britannique pendant un dîner le lendemain. Le groupe se rassembla dans un appartement du quartier Marylebone de Londres, où des officiers de police les arrêtèrent. Edwards, un espion de la police, fut l'inventeur du projet d'assassinat pendant le diner. Thistlewood fut accusé de trahison pour avoir pris part à la conspiration de la rue Cato, et pendu le premier mai 1820.

Sources[modifier | modifier le code]