Château de Gréoux-les-Bains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Gréoux-les-Bains
Image illustrative de l'article Château de Gréoux-les-Bains
Château de Gréoux-les-Bains
Nom local Château des Templiers
Début construction XIIIe siècle
Propriétaire initial Communauté d'agglomération Durance Luberon Verdon
Protection Logo monument historique Classé MH (1840)[1]
Coordonnées 43° 45′ 35.75″ N 5° 53′ 01.09″ E / 43.7599306, 5.8836361 ()43° 45′ 35.75″ Nord 5° 53′ 01.09″ Est / 43.7599306, 5.8836361 ()  
Pays Drapeau de la France France
Région Blason région fr Provence-Alpes-Côte d'Azur.svg Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Blason département fr Alpes-de-Haute-Provence.svg Alpes-de-Haute-Provence
Commune CoA fr Gréoux-les Bains.svg Gréoux-les-Bains

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Gréoux-les-Bains

Géolocalisation sur la carte : Alpes-de-Haute-Provence

(Voir situation sur carte : Alpes-de-Haute-Provence)
Château de Gréoux-les-Bains

Le château dit des Templiers est situé sur le territoire de la commune française de Gréoux-les-Bains, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château dit des Templiers (mais ne leur ayant jamais appartenu) possède des parties allant du XIIe au XVIIe. Il appartient aux comtes de Provence à partir de 1248, puis aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Il est acheté par la commune au début des années 1980. On raconte que les Templiers avaient décidé de construire un château à Gréoux pour les vertus de ses eaux, bénéfiques à la convalescence des chevaliers blessés.

Outre la légende des Templiers, une autre concerne l’existence d’un souterrain partant de la citerne pour rejoindre les caves du village, tout aussi infondée[2].

Il fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 1840[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château est construit autour d’une cour rectangulaire. L’enceinte est renforcée d’une tour ronde (nord-est) et d’un donjon carré (nord-ouest), qui peut dater du XIIe siècle. Ses défenses sont encore améliorées au XVIe siècle, avant qu’il soit modifié pour apporter plus de confort à ses habitants[2].

Culture[modifier | modifier le code]

L'été ont lieu au château concert, représentations théâtrales et de cinéma en plein air organisé par l'association Cinéma de Pays[3].

Des expositions ont lieu à la salle des gardes du château toute l'année.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Château des Templiers », base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a et b Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean,‎ 1986, 559 p., p. 246-247
  3. Cinéma de Pays

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]