Château de Saint-Malo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Saint-Malo
Image illustrative de l'article Château de Saint-Malo
Entrée du château de Saint-Malo
Période ou style Médiéval
Type Château fort
Début construction 1424
Propriétaire initial ducs de Bretagne
Destination initiale Fortifications
Propriétaire actuel Commune
Destination actuelle Services municipaux, musée
Protection Classé MH (1886)
Coordonnées 48° 39′ 05″ N 2° 01′ 22″ O / 48.6514, -2.0228 ()48° 39′ 05″ Nord 2° 01′ 22″ Ouest / 48.6514, -2.0228 ()  [1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Bretagne
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Commune Saint-Malo

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

(Voir situation sur carte : Ille-et-Vilaine)
Château de Saint-Malo

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Saint-Malo

Géolocalisation sur la carte : Saint-Malo

(Voir situation sur carte : Saint-Malo)
Château de Saint-Malo

Le château de Saint-Malo est un édifice édifié entre le XVe siècle et le XVIIIe siècle et situé à l'est de la ville close de Saint-Malo en Bretagne (France). Le château a été construit par les ducs de Bretagne pour assurer leur tutelle sur la ville de Saint-Malo. Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis [2].

Historique[modifier | modifier le code]

Saint-Malo, qui avait été cédé par le duc de Bretagne au roi de France en 1395 est restitué en 1415 par le roi de France Charles VI au duc Jean V de Bretagne, son propre gendre. Peu après, en 1424, celui-ci entame la construction du futur château en faisant édifier le Grand Donjon sur l'isthme qui à cette époque est le seul point de passage entre la ville close et le continent. Le Grand Donjon s'appuie sur une portion de l'enceinte primitive de Saint-Malo du XIVe siècle à savoir le Petit Donjon et la courtine ouest. Toutefois, le château a la particularité de se détacher des remparts.Le Grand Donjon est une haute construction au plan en fer à cheval. Il en résulte une silhouette originale avec son grand pignon tourné vers la ville, son haut toit qui couvre en partie un chemin de ronde crénelé sur machicoulis et ses deux tourelles de guet.

En 1475 le duc de Bretagne François II fait construire la tour La Générale qui est moins haute que le Grand Donjon, mais plus massive. Sa fille Anne, future reine de France, fait quant à elle fait construire de 1498 à 1501 la tour Quic-en-Groigne ainsi nommée car elle aurait été édifiée contre la volonté des malouins. Il était possible de lire une inscription effacée pendant la période révolutionnaire, qui disait Quic-en-Groigne, ainsi sera, c'est mon plaisir. Deux autres tours, la tour des Dames et celle des Moulins sont construites dans les années qui suivent. Ce sont de larges bastions ouverts par de rares bouches à feu assurant ainsi une défense efficace à l'artillerie.

En 1590 le château est pris d'assaut par les habitants de Saint-Malo qui veulent empêcher le gouverneur de livrer la ville aux partisans du roi protestant Henri IV. Le gouverneur est tué au cours de l'émeute. Au XVIIe siècle le bastion de la Galère en forme de proue de navire vient compléter les défenses. Sous le règne de Louis XIV, Vauban fait modifier par l'ingénieur parisien Siméon Garangeau, à compter de 1690 les courtines et les parties supérieures des tours pour permettre l'installation de pièces d'artillerie. Deux bâtiments, faisant office de caserne, sont construits le long des ailes nord et est.

En 1765, Louis XV fait enfermer le procureur général du Parlement de Bretagne, La Chalotais, dans le château.

À la Révolution la courtine reliant les tours Quic-en-Groigne et La Générale est supprimée. En 1792 le château est à nouveau pris d'assaut par les malouins.

Au XIXe siècle, le château devint une caserne. Cet état dura jusqu'en 1921. À cette date, la municipalité acheta une partie des bâtiments pour y installer en 1927, le musée.

Lors de la libération de Saint-Malo en 1944, le château est fortement endommagé et est restauré par la suite.

La cour intérieure du château est bordée au nord et à l'est par des casernes qui datent du début du XVIIIe siècle. Dans le bâtiment est, le Cabinet du Maire s'orne de boiseries sculptées de la fin du XVIIe siècle, provenant d'un ancien hotel d'armateur de la ville détruit en 1944. Derrière ce bâtiment, se trouve la cour de la Galère. Ce nom a été donné au bastion triangulaire en forme de pointe qui fut ajouté au château au XVIe siècle et qui fut renforcé par Vauban en raison de son analogie avec une proue de navire.

Aujourd'hui les anciennes casernes ont été aménagées et hébergent les services de la mairie de Saint-Malo tandis que la tour Générale et le Grand Donjon abritent le Musée d’Histoire de la Ville et du Pays Malouin.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :