Centre hospitalier régional universitaire de Tours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tonnellé.
Centre hospitalier universitaire de Tours - Hôpitaux de Tours
Image illustrative de l'article Centre hospitalier régional universitaire de Tours
Logo du CHU de Tours
Présentation
Coordonnées 47° 23′ 37″ N 0° 41′ 21″ E / 47.393611, 0.689167 ()47° 23′ 37″ Nord 0° 41′ 21″ Est / 47.393611, 0.689167 ()  
Pays Drapeau de la France France
Ville Tours (Indre-et-Loire)
Site web www.chu-tours.fr
Organisation
Type Hôpital universitaire - soins, enseignement, recherche et prévention
Services
Service d’urgences Oui

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Géolocalisation sur la carte : Tours/France

Le CHRU de Tours est un centre hospitalier régional universitaire français. Né au XVIIe siècle sous le nom d'hôpital général de la Charité, le CHRU de Tours emploie plus de 7 400 personnes dont 1 500 médecins, il est aujourd'hui le premier employeur de la Région Centre. Le CHRU de Tours dispose de plus de 2 000 lits et reçoit près de 360 000 consultations externes et pratique 40 000 interventions chirurgicales chaque année.

Établissements[modifier | modifier le code]

Les Hôpitaux de Tours comptent six établissements répartis sur le territoire.

Liste des établissements :

Une partie du site de l'Hôpital Trousseau

Campus Tonnellé[modifier | modifier le code]

Le site Tonnellé est situé à l'ouest de la ville face au Jardin botanique de Tours.

Une partie de l'Hôpital Bretonneau (site Tonnellé)

Formation et recherche : la faculté de médecine[modifier | modifier le code]

Le pôle formation du CHRU de Tours comprend la faculté de Médecine situé sur le site Bretonneau du CHU (4 100 étudiants).

L'université de Tours dispose aussi de laboratoires de recherche, c'est là qu'en 1976 le professeur virologue Philippe Maupas découvre le vaccin contre l'hépatite B.

Infrastructures universitaires[modifier | modifier le code]

  • 4 bâtiments principaux
  • 1 extension de 5 000 m2 (ouverture en 2014)
  • 1 bibliothèque universitaire
  • 11 052 m2 de laboratoires de recherche
  • Restaurant et cafétéria universitaire

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]