Cayambe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Cayambe (ville)
Cayambe
Vue sur le Cayambe
Vue sur le Cayambe
Géographie
Altitude 5 790 m
Massif Cordillère Orientale (Andes)
Coordonnées 0° 01′ 44″ N 77° 59′ 10″ O / 0.029, -77.986 ()0° 01′ 44″ Nord 77° 59′ 10″ Ouest / 0.029, -77.986 ()  
Administration
Pays Équateur (pays) Équateur
Province Pichincha
Ascension
Première 1880 par Edward Whymper, Jean-Antoine et Louis Carrel
Géologie
Type Volcan gris
Activité Endormi
Dernière éruption février 1785 - mars 1786
Code 1502-005
Observatoire Instituto Geofísico

Géolocalisation sur la carte : Équateur

(Voir situation sur carte : Équateur)
Cayambe

Le Cayambe est un volcan situé à l'est des Andes équatoriennes, dans la province de Pichincha à 70 km au nord-est de Quito.

Géographie[modifier | modifier le code]

Glacier du volcan Cayambe

Son altitude est de 5 785 mètres. C'est la troisième plus haute montagne de l'Équateur. Proche de son sommet, à 4 600 m. se situe le point le plus haut sur la ligne de l'équateur. Le Cayambe, qui est couvert de neige toute l'année, est un volcan âgé d'environ 1 million d'années. Il n'a pas connu d'éruption aux temps historiques. Il fait partie de la réserve écologique de Cayambe-Coca.

La région abrite de nombreuses plantations de fleurs destinées à l'exportation ; cependant, la gestion non sécurisée et les retombées toxiques de ces cultures ont causé de sérieux dommages à l'environnement et créé des problèmes de santé parmi les employés des plantations.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les études effectuées à partir de 1995 par une équipe conjointe de chercheurs équatoriens et français ont montré que pendant les 4 000 dernières années le Cayambe a connu des périodes d'intense activité éruptive de 700 ans environ alternant avec des périodes de repos de 500 à 600 ans. La reprise des éruptions doit donc être envisagée[1].

Le premier à l'avoir escaladé fut l'anglais Edward Whymper, accompagné des frères Jean-Antoine et Louis Carrel en 1880, et ce sommet reste très prisé par les andinistes de nos jours.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Quand le Cayambe se réveillera... », Le Journal du CNRS 196, mai 2006.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :