Cuicocha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cuicocha
La caldeira du Cuicocha, avec les volcans Imbabura (à gauche) et Cayambe (à droite.
La caldeira du Cuicocha, avec les volcans Imbabura (à gauche) et Cayambe (à droite.
Localisation
Coordonnées 0° 18′ 29″ N 78° 21′ 50″ O / 0.308, -78.364 ()0° 18′ 29″ N 78° 21′ 50″ O / 0.308, -78.364 ()
Pays Drapeau de l'Équateur Équateur
Province Imbabura
Géologie
Massif Cordillère Occidentale (Andes)
Âge 1100 av.J.-C.
Type de cratère Caldeira
Type Volcan gris
Activité Endormi
Dernière éruption 650 ?
Code 1502-003
Observatoire Instituto Geofísico
Dimensions
Altitude 3 246 m
Diamètre 3 km

Géolocalisation sur la carte : Équateur

(Voir situation sur carte : Équateur)
Cuicocha

Le Cuicocha est une caldeira située dans le canton de Cotacachi, au sud du sommet du volcan éteint Cotacachi, à 14 km au nord-ouest de la ville d'Otavalo, en Équateur. La caldeira s'est formée il y a 3100 ans environ lors d'une éruption phréato-magmatique ayant produit quelque 5 km3 de matériel pyroclastique[1]. Considéré comme « endormi » et non « éteint », ce volcan, dont la dernière activité importante est relativement récente, est considéré comme dangereux, principalement en raison de la forte densité de population environnante en continuelle augmentation[2].

Il s'agit maintenant d'un lac d'une circonférence de trois kilomètres. De ses eaux limpides, parfois bleu soutenu, parfois émeraude, émergent deux gros îlots, nommés Yerovi (le plus petit) et Teodoro Wolf (le plus grand), formés par les sommets de quatre dômes dacitiques. L'accès à ces îlots est interdit.
Ce lieu touristique est situé dans la réserve naturelle de Cotacachi-Cayapas, au nord de Quito, dans la province d'Imbabura.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cuicocha est la graphie castillane du quichua Kuykucha ou Quwiqucha, toponyme formé d'après les mots kuy/quwi (cochon d'Inde) et kucha/qucha (lac), et signifie littéralement lac du cochon d'Inde, d'après la forme de la plus grande de ses îles, censée évoquer celle d'un cobaye[3].

Vue panoramique du Cuicocha.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Cuicocha sur le site Global Volcanism Program.
  2. (es)Volcán Cuicocha sur le site de l'Instituto Geofísico de la Escuela Politécnica Nacional (Équateur).
  3. D'autres sources parlent simplement de l'abondance de ce rongeur sur l'un des deux îlots, explication qui parait assez peu probable.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :