Carl Gustav M45

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carl Gustav Husqvarna M45
Image illustrative de l'article Carl Gustav M45
Présentation
Pays Drapeau de la Suède Suède
Type Pistolet mitrailleur
Munitions 9x19 mm Parabellum
Fabricant Bofors Carl Gustav
Production 300 000 exemplaires pour l'armée suédoise
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 3,9 kg
Masse (chargé) 4,6 kg
Longueur(s) 811 mm
Longueur du canon 213 mm
Caractéristiques techniques
Mode d'action Automatique
Portée maximale 100 m
Cadence de tir 550-600 coups/min
Vitesse initiale 420 m/s
Capacité 36/50 cartouches

Le Carl Gustav M45 est un pistolet mitrailleur d'origine suédoise simple et robuste dérivé mécaniquement du Sten MK 2, conçu par Gunnar Johnsson, adopté en 1945 (d'où l'appellation M45), et fabriqué à la Gevärsfaktori Carl Gustafs Stads, à Eskilstuna, en Suède. Le dernier utilisateur du M45 fut la Garde territoriale suédoise (Hemvärnet). Remplacé progressivement par l'AK 4 et l'AK 5, il a été retiré du service en 2003.

Présentation[modifier | modifier le code]

Soldat suédois armé d'un KP m/45

Ce pistolet mitrailleur fut développé par la compagnie d'armement Bofors Carl Gustav. Très inspiré du Suomi KP Mle 1931 finlandais, il répondait aux principaux critères de qualité de l'époque et fut fabriqué à quelque 300 000 exemplaires pour l'armée suédoise. Des copies furent fabriquées un peu partout dans le monde, notamment en Égypte. Il a été développé en 1944-45. Deux modèles ont été testés en 1944, un fabriqué par Bofors Carl Gustav et l'autre par Husqvarna AB Vapenfabrik. Le prototype de Bofors Carl Gustav a été choisi pour un développement ultérieur. La première version a été adoptée en 1945 sous le nom M45 Kpist ("K-pist" signifie Kulsprutepistol ou "Pistolet gicleur de cartouches"...).

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Première production : Carl Gustav M45
  • La production générale : Carl Gustav M45B
  • Cérémonies et à l'ONU : Carl Gustav M45C (le M45C est en fait un M45B mais avec une baïonnette).
  • Police : Carl Gustav M45E avec un lance-grenades lacrymogènes.

Diffusion des armes suédoises[modifier | modifier le code]

Ces armes ont été utilisées durant la crise congolaise et la guerre du Viêt Nam. Les armes fournies à l'armée indonésienne ont connu le feu au Timor oriental. La production totale est estimée à 300 000 pistolets mitrailleurs selon J. Huon[1].

Diffusion des armes égyptiennes[modifier | modifier le code]

Le M45 a été fabriqué sous licence en Égypte, comme le Akaba. L'outillage nécessaire à la production, ainsi que l'assistance technique, a été vendu par la Suède à l'Égypte au cours des années 1950. Le Akaba a un canon légèrement plus court et la crosse pliante a été remplacée par une crosse télescopique semblable à celle utilisée sur les M3A1 américains.

Utilisation par les États-Unis en Asie du Sud[modifier | modifier le code]

Pendant la guerre du Viêt Nam, les SEAL de l'US Navy ont largement utilisé le Carl Gustav M45. Une des qualités de cette arme à feu, c'est que le M45 peut tirer presque immédiatement hors de l'eau (sur la plage). Le M45 a également été utilisé par les agents de la CIA et les conseillers. Les responsables de l'US Navy ont été tellement impressionnés par le M45 que lorsque la Suède a commencé l'exportation de cette arme aux États-Unis en 1966, Smith & Wesson a eu pour tâche de produire une copie. Elle a été désignée Smith & Wesson M76. Cependant, au moment où le M76 était prêt pour le déploiement sur le terrain, les SEAL avaient terminé la plupart de leurs missions en Asie.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. J. Huon, Les Mitraillettes Sten, Crépin-Leblond, 2006, chap. 8 « Les Copies et dérivés de la Sten »