Caisse d'épargne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Groupe Caisse d'épargne

Les caisses d'épargne (ou banques d'épargne ou associations d'épargne et de crédit selon les appellations dans les différents pays) étaient à l'origine des établissements publics ou mutuels se limitant à la gestion de comptes d'épargne et de prêts simples pour les particuliers (par opposition à une clientèle d'entreprises ou de professionnels).

Dans la plupart des pays ce n'est plus qu'une appellation historique conservée par ces établissements financiers qui sont devenus des banques à part entière aux activités et clientèles très diversifiées, mais à statut de coopérative les classant dans le secteur de la banque mutualiste[1].

L'appellation Groupe Caisse d'Epargne n'est plus d'actualité depuis le 31 juillet 2009. Le Groupe est désormais connu sous le nom de BPCE (pour "Banque Populaire Caisse d'Epargne"). En effet, les pertes historiques constatées en 2009 ont forcé à la fusion des deux ex-groupes[2].

Si l'on en croit l'interview de François Pérol datée du 9 mai 2012 sur BFM TV, le terme "BPCE" ne serait qu'une marque institutionnelle. Juridiquement, c'est pourtant bien un groupe bancaire. Les marques commerciales demeurent "Caisse d'Epargne" et "Banque Populaire". Les groupes coopératifs antérieurs sont, ainsi, devenus un seul groupe coopératif, disposant de plusieurs enseignes, dont "Caisse d'épargne".

Caisses d'épargne par pays[modifier | modifier le code]

On trouve des caisses d'épargne notamment :

Le Groupement Européen a également un équivalent au niveau mondial : l'Institut Mondial des Caisses d'Épargne (World Savings Banks Institute).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]



Sur les autres projets Wikimedia :