C. Jérôme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

C. Jérôme

Nom de naissance Claude Dhotel
Naissance 21 décembre 1946
Paris, France
Décès 14 mars 2000 (à 53 ans)
Paris, France
Activité principale Chanteur, animateur de télévision
Genre musical chanson française
Instruments Voix
Années actives 1967-2000
Labels Atlantic
Site officiel http://www.c-jerome.com/

C. Jérôme, de son vrai nom Claude Dhotel, né le 21 décembre 1946 à Paris et mort des suites d'un cancer généralisé le 14 mars 2000 à l'âge de 53 ans, est un chanteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élevé par ses grands-parents, il grandit à Champenoux, un village de Meurthe-et-Moselle près de Nancy. À 16 ans, il joue dans un groupe de rock'n'roll (« Les Storms »), alors qu'il travaille comme vendeur de chaussures. Il tente ensuite sa chance à Paris. Pour percer, il fréquente le Golf-Drouot ou encore La Locomotive pour y rencontrer des personnalités du milieu musical. Il finit par rencontrer Jean Albertini qui devint son producteur[1]. En 1967, il enregistre son premier 45 tours Les Fiancés sous le pseudonyme C. Jérôme. Après ce premier 45 tours sans succès, il se fait connaître avec Le petit chaperon rouge est mort grâce à l'appui de l'émission Salut les copains sur Europe 1. En 1972, c'est son premier gros succès, Kiss me, qui devient numéro un en France mais aussi en Allemagne, au Canada, aux Pays-Bas, au Luxembourg, en Italie, en Belgique, en Suisse ainsi qu'en Autriche et qui a été vendu à plus d'un million d'exemplaires. Il chante ensuite d'autre tubes : Himalaya, Manhattan, La Petite Fille 73, C'est moi… et connaît même une seconde jeunesse dans les années 1980 avec Et tu danses avec lui en 1985 (écrit par Didier Barbelivien) qui reste plus de six mois dans le Top 50 ainsi que Derniers Baisers en 1988. Au terme de trente ans de carrière, ses disques se sont vendus à plus de vingt-six millions d'exemplaires.

Carrière à la radio et à la télévision[modifier | modifier le code]

En 1995, C. Jérôme devient animateur sur Radio Monte-Carlo[2] où il présente chaque matin Les Années tubes avec Claire Cardell. Engagé par TF1, il présente tout au long de l'été 1996 une émission quotidienne, La Chanson trésor. Il rejoint ensuite Michel Drucker dans Vivement dimanche, pour la présentation d'une rubrique-souvenirs.

Vie privée[modifier | modifier le code]

C. Jérome fut marié à Annette Dhôtel avec qui il a eu une fille Caroline en 1977[3] qui est devenue professeur de chant[4].

En août 1997, il est opéré d'une tumeur à l'abdomen qui va s'avérer cancéreuse. Après avoir pris le dessus sur sa maladie, C. Jérôme poursuit ses galas et enregistre de nouvelles chansons, avant que le mal ne réapparaisse fin 1999, et ne l'emporte définitivement.

Il meurt d'un cancer généralisé, le 14 mars 2000, à l'âge de 53 ans.

Discographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]