Byron Nelson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nelson.
Byron Nelson
{{#if:
Fiche d'identité
Date de naissance 4 février 1912
Lieu de naissance Waxahachie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de décès 26 septembre 2006 (à 94 ans)
Taille 1,85 m
Tournois majeurs
Masters Vainqueur en 1937, 1942
Open américain Vainqueur en 1939
Open britannique 5e en 1937
US PGA Vainqueur en 1940, 1945

Byron Nelson (4 février 1912 - 26 septembre 2006) était un joueur de golf professionnel américain, surnommé « Le Lord Byron du golf »[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1912 sur la ferme familiale à Waxahachie, Texas, il fait ses débuts comme caddie en 1922 au club Glen Garden de Fort Worth, Texas[1].

En 1937, il remporte le Tournoi des Maîtres et termine cinquième à l’omnium britannique. Il remporte l’omnium des États-Unis en 1939, puis le championnat de la PGA en 1940. Il est vainqueur à nouveau du Tournoi des maîtres en 1942[1].

En 1944-1945, il devient « l’un des meilleurs joueurs de l'histoire » selon Arnold Palmer. Il remporte 31 des 45 tournois auquel il participe durant ces deux années, dont 11 tournois d’affilée en 1945, record toujours inégalé, et remporte à nouveau le championnat de la PGA[1].

Connu comme un gentilhomme et considéré comme le père de l’élan moderne au golf, il prend sa retraite sportive à 34 ans, en 1946, et retourne à son ranch du Texas[1].

Il est retrouvé mort par son épouse à sa demeure de Roanoke, près de Dallas, le 26 septembre 2006[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Associated Press, "Lord Byron" n'est plus, Journal Le Soleil, 27 septembre 2006, p. 69.