British Institution

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'immeuble de la British Institution
situé Pall Mall N°52 à Londres
(par Henry Anelay).
Artistes copiant des œuvres dans les salles de la British Institution
en 1808 (par Rudolph Ackermann).

La British Institution (dont la dénomination complète est British Institution for Promoting the Fine Arts in the United Kingdom) était une société londonienne ayant pour vocation d'exposer les œuvres des artistes peintres vivant et morts.

Fondée par de riches souscripteurs privés amateurs d'art en 1805, elle a été dissoute en 1867.

Également connue sous le nom de Pall Mall Picture Galleries (d'après l'adresse de ses locaux) ou de British Gallery, la British Institution a joué un rôle de promotion artistique concurrent de celui de la Royal Academy.

Elle fut la première galerie au monde à organiser régulièrement des expositions temporaires de peintres, en alternant présentation d'œuvres de maîtres reconnus défunts et expositions-ventes d'artistes vivants. Ces événements périodiques devinrent rapidement des moments forts de la vie culturelle londonienne.

Des prix y furent attribués aux artistes présentés à partir de 1807. Les bénéfices résultant de la vente des tickets d'entrée étaient employés à l'achat d'œuvres picturales au profit de la nation.