Bouba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homophones, voir Booba et Buba.

Bouba

Titre original シートン動物記 くまの子ジャッキー
Translittération Seton Dōbutsuki Kuma no ko Jacky
Genre animé
Création Nippon Animation
Pays d'origine Drapeau du Japon Japon
Chaîne d'origine TV Asahi
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 26
Durée 26 minutes
Diff. originale 7 juin 19776 décembre 1977

Bouba (シートン動物記 くまの子ジャッキー, Seton Dōbutsuki Kuma no ko Jacky?) est une série télévisée d'animation japonaise en 26 épisodes de 26 minutes créée par Nippon Animation et diffusée entre le 7 juin et le 6 décembre 1977 sur TV Asahi. La série est basée sur une histoire d'Ernest Thompson Seton, Monarch, the Big Bear of Tallac (1904).

En France, la série a été diffusée à partir du 21 décembre 1981 sur FR3 dans une émission Pour la jeunesse, en 2003 sur France 5 dans l'émission Midi les Zouzous, et à partir du 12 septembre 2011 sur Tiji.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série destinée aux enfants met en scène les aventures du petit ourson Bouba et de sa sœur Frisquette, recueillis à la mort d’Amandine leur mère par Moy, un petit garçon amérindien.

L’action se situe à la fin du XIXe siècle, dans la Sierra Nevada, sur les flancs du mont Tallac. Amandine, « la reine de la montagne », est une ourse de taille monumentale respectée par les tribus indiennes. Au début de la série, elle sort d’hibernation avec ses jumeaux nouveau-nés, Bouba et Frisquette, qu’elle entreprend d’éduquer. Bouba s’éloigne un jour de sa mère et rencontre Moy ; l’enfant et l’ourson se prennent d’amitié. Amandine met cependant en garde ses petits contre les hommes, qu’elle présente comme les « animaux les plus dangereux de la forêt ».

M. Forestier, propriétaire du domaine, décide un jour d’organiser une battue pour abattre Amandine. Daklahoma, le père de Moy tente de protéger Amandine, mais il est contraint de la tuer, alors qu’elle était sur le point d’attaquer M. Forestier. Attristé d’avoir tué l’animal vénéré par sa tribu, Daklahoma recueille Bouba et Frisquette, et Moy et son amie Joy, la fille de M. Forestier, prennent soin des oursons.

Les oursons suscitent la convoitise de Bonamy, un trappeur sans scrupules, qui cherche à s’emparer d’eux pour les vendre. Il parvient, au terme de manigances qui iront jusqu’à mettre le feu à la cabane de Daklahoma, à vendre Bouba et Frisquette à un organisateur de combats d’animaux sauvages à Sacramento. Les ours s’échappent cependant et parviennent, après une longue marche, à revenir à leur montagne.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Amandine  : ourse maman de Bouba et Frisquette, de taille exceptionnelle. Elle est vénérée par les tribus indiennes locales qui voient en elle l’incarnation de l’Esprit de la montagne. Elle est abattue par Daklahoma alors qu’elle menaçait M. Forestier pour protéger ses oursons.
  • Bouba : ourson brun, personnage éponyme. Il doit son nom à Moy qui l’a nommé ainsi en hommage à un grand chef de sa tribu. Têtu et bagarreur. Il échappe de peu à la mort après qu’un aigle l’a emporté dans son aire.
  • Frisquette : oursonne de couleur crème, sœur de Bouba. Elle doit son nom à Joy, qui l’a nommée du nom d’une de ses poupées. Craintive et prudente.
  • Moy : jeune garçon indien qui adopte Bouba et Frisquette après la mort d’Amandine.
  • Daklahoma : père de Moy. Il a quitté sa tribu des années auparavant pour élever son fils à la manière des « blancs », afin qu’il apprenne à lire, écrire et compter. Bien qu’il se soit éloigné de sa tribu, il respecte encore les croyances et traditions de son peuple. Il est très travailleur et loyal, et offre de travailler pour M. Forestier pour le dédommager de la destruction de sa cabane, bien qu’il n’en soit pas responsable.
  • Joy : fillette rousse qui nomme Frisquette.
  • Oncle Émile : vieux chercheur d’or, proche de Moy et de son père. Il a participé à la guerre de Sécession. Il fredonne constamment Oh My Darling, Clementine.
  • M. Forestier : propriétaire du domaine.
  • Bonamy : trappeur cruel, sans respect pour la nature et les animaux.
  • Pedro et Paco : employés de M. Forestier et acolytes de Bonamy.

Voix françaises[modifier | modifier le code]

1er doublage (1981)[modifier | modifier le code]

2e doublage (2003)[modifier | modifier le code]

Un second doublage a été enregistré en 2003. C'est avec celui-ci que la série a été rediffusée la même année sur France 5.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. Le début d'une amitié
  2. La reine de la montagne
  3. Bouba et Frisquette
  4. Amandine se bat pour ses petits
  5. Une fin tragique
  6. Où est maman ?
  7. Le courageux petit Bouba
  8. Sauvé !
  9. Comment élève-t-on des ours ?
  10. Le poudrier
  11. Une leçon douloureuse
  12. Le piège de Bonamy
  13. Un essaim d'abeilles
  14. Pedro et Paco prennent des coups
  15. Une excursion à la grande ville
  16. Une grosse journée à Sacramento
  17. Au feu !
  18. Adieux douloureux
  19. Mauvais temps pour Bouba et Frisquette
  20. Un nouveau propriétaire
  21. La fuite
  22. Un retour aventureux
  23. Le feu de forêt
  24. Le premier hiver
  25. Enfin le printemps !
  26. Les retrouvailles

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • La version française du générique est interprétée par Chantal Goya et recomposée par Jean-Jacques Debout.
  • La version française commence avec un anachronisme : elle situe l'action « quelques années avant l'indépendance des États-Unis » dans la Sierra Nevada. L'indépendance des États-Unis fut proclamée en 1776, bien avant la conquête de l'Ouest (la Sierra Nevada, où se situe l'action de Bouba, ne sera atteinte par les colons qu’à la seconde moitié du XIXe siècle), la guerre de Sécession (1861-1865) à laquelle l'Oncle Émile a participé, et l'écriture de Oh my Darling Clementine (1883).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]