Bongo (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bongo (homonymie).
Bongo
Bongo
Parlée au Soudan du Sud
Région Bahr el-Ghazal
Nombre de locuteurs 10 100[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 bot
IETF bot

Le bongo est une langue nilo-saharienne parlée dans l'État du Bahr el-Ghazal Occidental au Soudan du Sud.

Classification[modifier | modifier le code]

Le bongo est une langue nilo-saharienne classée dans le sous-groupe bongo-bagirmi, rattaché aux langues soudaniques centrales.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent les voyelles[2] et les consonnes[3] du bongo.

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] ɪ [ɪ] ɨ [ɨ] u [u] ʊ [ʊ]
Moyenne e [e] o [o]
Ouverte ɛ [ɛ] a [a] ɔ [ɔ]

Deux types de voyelles[modifier | modifier le code]

Le bongo, comme une grande partie des langues nilo-sahariennes, différencie les voyelles selon leur lieu d'articulation. Elles sont prononcées, soit avec l'avancement de la racine de la langue, soit avec la rétraction de la racine de la langue[4].
Les voyelles avec avancement de la racine de la langue sont [i], [ɨ], [e], [o], [u]. Les voyelles avec rétraction de la racine de la langue sont [ɪ], [ɛ], [ɔ], [a], [ʊ][2].

Consonnes[modifier | modifier le code]

Labiales Alvéolaires Dorsales Glottales
Palatales Vélaires Labio.
Occlusives Sourde p [p] t [t] k [k] kp [k͡p]
Sonore b [b] d [d] g [g] gb [g͡b]
Implosive ɓ [ɓ] ɗ [ɗ]
Prénasale mb [m͡b] nd [n͡d] ng [ŋ͡g] ngb [ŋ͡b]
Fricative h [h]
Affriquée Sourde c [t͡ʃ]
Sonore j [d͡ʒ]
Implosive ʾj [d͡ʒʕ][5]
Prénasale nj [n͡dʒ]
Nasale m [m] n [n] ɲ [ɲ] ŋ [ŋ]
liquide l [l]
Roulée r [r]
Semi-voyelle w [w] y [j]

Une langue tonale[modifier | modifier le code]

Le bongo est langue tonale qui compte quatre tons, haut, moyen, bas et descendant. Cependant seuls les tons haut et bas sont phonémiques[6].

Ton Exemple Traduction
haut bʊ́ faim
bas tɪ̀ɪ̀ sésame pilé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Ethnologue
  2. a et b Kilpatrick, 1985, p. 19.
  3. Kilpatrick, 1985, p. 4.
  4. Ces termes traduisent l'anglais +ATR ou -ATR (Advanced Tongue Root).
  5. La transcription phonétique est celle de Kilpatrick, 1985, p. 4.
  6. Kilpatrick, 1985, p. 40.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Kilpatrick, Eileen, Bongo Phonology, Occasional Papers in the Study of Sudanese Languages n° 4, pp. 1-62, Juba, Summer Institute of Linguistics, Institute of Regional Languages, College of Education University of Juba, 1985.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Stefano Santandrea, A concise grammar outline of the Bongo language : (Sudan, Bahr el Ghazal Province), Sodality of St. Peter Clavér, Rom, 1963, 157 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]