Sun Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sun et records.

Sun

alt=Description de l'image Sun Record.png.
Fondation 1950
Fondateur Sam Phillips
Genre Blues,
Rockabilly, Country, R&B
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Siège Memphis
Sun Studio (2002)

Sun records est un label musical fondé par Sam Phillips au 706 Union Avenue à Memphis dans le Tennessee aux États-Unis en 1950. Il est spécialisé au début dans l'enregistrement amateur pour les particuliers (mariages, cérémonies, ...), puis se tourne vers les musiciens.

Il sera à l'origine d'un grand nombre de tubes et d'artistes reconnus dans un genre qu'il contribue à créer : le rock'n'roll.

La première production officielle des studios Sun est en mars 1952: Drivin' Slow par Johnny London. Passionné de Blues et de Rhythm'n'blues, Phillips était l'un des rares à l'époque à enregistrer des artistes noirs. Il vit passer dans ses studios les plus grands du genre: Howlin' Wolf, Ike Turner, BB King, Rosco Gordon, Little Junior Parker (auteur de la première version de Mystery Train), Billy "The Kid" Emerson...

Bien qu'Ike Turner et les Kings of Rhythm y aient enregistré Rocket 88 en 1951, considéré par certains comme le premier morceau rock'n'roll de l'histoire de la musique, ce seront les studios Chess Records de Chicago, auxquels a été cédée la licence, qui bénéficieront des retombées, notamment économiques.

Le 5 juillet 1954 est une date mémorable pour le label, puisqu'Elvis Presley, alors inconnu, y enregistre That's All Right Mama, une reprise d'Arthur Crudup, qui deviendra son premier tube. Ce titre est considéré comme le premier morceau de rockabilly bien que les prémice du genre se retrouvent chez des artistes comme Hank Williams.

Puis d'autres artistes, aujourd'hui célèbres, lui devront de leur avoir donné leur première chance, tels Carl Perkins avec Blue Suede Shoes, Jerry Lee Lewis avec Whole Lotta Shakin' Goin' On et Great Balls of Fire, Roy Orbison avec Domino, Johnny Cash avec Folsom Prison Blues ou encore walk the line...

Sun Records passe du petit label blues au statut de pionnier du rockabilly, créant ce son si particulier qui fait encore aujourd'hui danser toutes les générations.

Le 4 décembre 1956 est une autre date mémorable : alors que Jerry Lee Lewis, Johnny Cash, Carl Perkins se trouvent en studio pour enregistrer, débarque Elvis Presley. Ils débutent une improvisation que Sam Phillips ne manquera pas de mettre sur bandes; mais le disque ne sortira que bien des années plus tard sous le nom de The Million Dollar Quartet.

Après le rachat du contrat d'Elvis Presley par RCA Records (Radio Corporation of America, maintenant propriété de Sony BMG Music Entertainment) en 1956, puis le départ de Johnny Cash pour le label CBS Records (Columbia Broadcasting System, également maintenant propriété de Sony BMG Music Entertainment) en 1958, marque la fin de la période dorée des studios Sun.

En 1969, Sam Phillips vend Sun Records à Shelby Singleton.

Le label a aujourd'hui obtenu un statut mythique, ses disques son collectionnés et son logo est l'accessoire incontournable de la panoplie du rocker.

Brian Setzer rend hommage au label Sun dans son album Rockabilly Riot vol 1 paru en 2005.

Liens externes[modifier | modifier le code]