Blue Man Group

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BMG.

Blue Man Group

alt=Description de l'image Blue Man Group.jpg.
Informations générales
Surnom Blue Man
BMG
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Années actives Depuis 1988
Site officiel www.blueman.com
Composition du groupe
Membres Phil Stanton
Chris Wink
Matt Goldman

Le Blue Man Group (Blue Man ou BMG) est un groupe artistique constitué par Phil Stanton, Chris Wink et Matt Goldman formé en 1988 à New York.

Le Blue Man Group est composé de trente-huit membres, dont les trois fondateurs et une femme : sept troupes, dont une basée toute l’année à Las Vegas, sillonnent le monde.

Actuellement, on peut voir les shows théâtraux du Blue Man Group à New York, Boston, Chicago, Las Vegas, Berlin, Zurich, Oberhausen, Amsterdam, Universal Studio à Orlando et Tokyo.

Présentation[modifier | modifier le code]

Renommé mondialement, Blue Man Group a remporté de nombreuses récompenses pour ses productions théâtrales. Les critiques les définissent comme « révolutionnaires, délirants, visuellement renversants et musicalement puissants »[réf. nécessaire]. Ils sont surtout connus pour utiliser des tubes de tailles différentes, de la peinture et des bidons durant leurs concerts ; ils eurent également l'idée de renverser un piano sur le côté avec le dessus ouvert (les cordes sont donc apparentes et face au musicien) et un membre du groupe tape sur les cordes avec un maillet.

Douze millions de spectateurs ont déjà acclamé Blue Man Group à travers le monde[réf. nécessaire].

Blue Man a aussi conquis le petit écran avec ses apparitions dans des spots publicitaires pour Intel Pentium 3, Pentium 4 et Centrino (2000-2005). Ils ont également collaboré à l'élaboration de la bande-son du film d'animation Robots (2005) en créant les 25 nouveaux instruments de percussion nécessaires. Ils ont aussi fait une rapide apparition dernièrement pour participer au poisson d'Avril de GMail, GMailBlue.

Actualités[modifier | modifier le code]

Le groupe s'est produit avec 10 musiciens et chanteurs pour la première fois avec une adaptation française du 14 au 24 mai 2008 au Palais des sports de Paris. La tournée continue ensuite à Bruxelles, Amnéville, Strasbourg, Lyon et Genève. Cette tournée s'appelle How to be a megastar 2.1. Ce mega show emporte le public à travers "un atelier" satirique sur le sujet : "comment créer un concert rock parfait". Chris Wink, un des membres fondateurs, explique : "Nous voulons que les spectateurs repartent en ayant l'impression que la vraie magie des concerts rocks vient de leur participation et des éléments communs du spectacle live et non pas des megas célébrités"[réf. nécessaire].

Apparitions[modifier | modifier le code]

Le groupe fait une apparition dans plusieurs épisodes des Simpsons comme dans l'épisode 22 de la saison 13 lors du générique au moment où la famille arrive sur le canapé, mais aussi au début de l'épisode 2 de la saison 18 Les baguettes magiques aux funérailles de l'épouse d'Homer (de Las Vegas).

Ils apparaissent dans un épisode de la série Las Vegas (saison 1).

Les BMG font également leur apparition dans la série Scrubs (saison 6 épisode 1) lorsque JD se fait poursuivre par une troupe de retraités homosexuels sur la musique des Ok Go.

Ils apparaissent aussi dans un épisode des Griffin dans la saison 4.

Ils apparaissent également dans le téléfilm de Disney Channel, "Shake It Up: Made In Japan" où ils effectuent un concert au Japon

On les retrouvent également dans la série Arrested Development où l'un des personnages principaux, Tobbias Fünke (joué par David Cross), tente d'intégrer le groupe.

Ils ont également tourné dans plusieurs des publicité pour Intel (Pentium).

Le BMG est cité dans l'épisode 21 : The Vegas Renormalization de la série The Big Bang Theory, dans l'épisode 9 de la saison 4 de Community "Intro to felt surrogancy" par Troy (Donald Glover) ainsi que dans le film L'Agence tous risques, où Looping, ayant de la peinture bleue sur le visage, demande à ses acolytes s'il ne ressemble pas à l'un des membres du Blue Man Group en tapant sur un bidon.

Ils apparaissent également dans le quatrième épisode de l'anime japonais Zan Sayonara Zetsubou Sensei, la troisième saison adaptée du manga original Sayonara Zetsubō sensei.

Instruments[modifier | modifier le code]

Les trois personnages du groupe utilisent des objets détournés de l'utilisation normale comme instrument de musique.

Les antennes[modifier | modifier le code]

Sur certains morceaux, il est possible d'entendre des bruits semblables au son que produit une branche qui fendrait l'air, une sorte de wooosh. Ce son est en réalité produit par des antennes de bateau de différentes longueurs (une de 3 mètres et 2 autres plus petites) que les Blue Man agitent de haut en bas. Pour pouvoir produire le son, un transducteur est placé au bout de l'antenne.

Un bon exemple de l'utilisation de cet instrument est à voir sur la vidéo du how to be a megastar 2.1 sur le morceau Light[1].

Les tuyaux en PVC ou Tubulum[modifier | modifier le code]

C'est l'instrument de prédilection des Blue Man. Ces tuyaux en PVC sont fixes et permettent de jouer sur une octave. Chaque instrumentiste en possède un différent. Les tuyaux sont disposés de telle sorte à avoir l'ouverture face à eux ce qui leur permet de frapper dessus avec des spatules. Le son est donc différent en fonction de la longueur du tube.

Le nom de tubulum proviendrait du terme « Tube you lum ».

Le groupe utilise trois types de tubes, l'un en poste fixe, un autre type portable avec un tube par note, et enfin un dernier (nommé drumbone) avec un manchon mobile pour pouvoir moduler la note de façon similaire à un trombone à coulisse (comme le chiffre 4 utilisé dans la publicité pour le processeur Pentium 4).

Le piano smasher[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un piano sans son couvercle, mis sur le côté sur lequel l'instrumentiste frappe avec une massue souple sur les cordes apparentes pour en sortir un son. En réalité lors des concerts, des capteurs MIDI sont derrière les cordes, et ce sont eux qui produisent les différentes notes. Cet instrument sert surtout en live pour le morceau Baba O'Riley.

Tambour fontaine[modifier | modifier le code]

Ce sont simplement des tambours sur lesquels ils versent de l'eau colorée. En frappant la peau du tambour, l'eau s'envole en une gerbe colorée, le tout éclairé par le dessous, de l'intérieur du tambour.

Ambiance colorée[modifier | modifier le code]

Le groupe joue aussi sur la colorisation avec de la lumière noire. Le personnage du groupe, visage ou vêtement ou les tuyaux, sont en fait recouverts de peinture, qui à la lumière naturelle ne montrent aucune couleur, mais prennent une coloration lorsqu'elles sont soumises à la lumière noire. En l'occurrence, le visage et les mains des personnages sont recouverts d'une peinture qui vire au bleu sous lumière noire, d'où le nom du groupe. Leurs baguettes de percussion sont fréquemment orange fluo.

Ils font de même avec des tenues, très sombres, sur lesquelles ils rajoutent des fils lumineux, ou alors utilisent de la lumière laser.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2003 - The Current - tiré de The Complex
  • 2004 - I Feel Love - tiré de The Complex
  • 2006 - Rods and Cones - tiré de Live at The Venetian – Las Vegas

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]