Bill S. Ballinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ballinger (homonymie).

Bill S. Ballinger

Nom de naissance William Sanborn Ballinger
Autres noms B.X. Sanborn, Frederic Fryer
Activités Romancier, scénariste
Naissance 13 mars 1912
Oskaloosa, Iowa, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 23 mars 1980 (à 68 ans)
Tarzana, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Roman policier, roman noir

Œuvres principales

Bill S. Ballinger, né William Sanborn Ballinger, le 13 mars 1912 à Oskaloosa, en Iowa, et mort le 23 mars 1980 à Tarzana, en Californie, est un scénariste et un écrivain américain de roman policier et de roman d'espionnage.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après l'obtention d'un diplôme en droit de l'Université du Wisconsin, Ballinger occupe un poste administratif à New York. La Grande Dépression le contraint à divers petits métiers : travailleur dans une aciérie, vendeur de gravures, créateur de couvertures de magazines et de caricatures. Dans les années 1940, il fréquente le milieu de la publicité radio et devient producteur d'émissions, tel le Dinah Shore Show (en). C'est à la fin de cette décennie qu'il commence à signer Bill S. Ballinger des romans noirs qui rencontrent le succès à partir de Version originale (Portrait in Smoke, 1950). À gorge déployée (The Longest Yard) est nommé pour l'Edgar du meilleur roman en 1958. Au milieu des années 1960, ses publications s'engagent résolument dans le roman d'espionnage, notamment avec la série ayant pour héros Joaquin Hawks, agent secret de la CIA.

Scénariste, il travaille surtout pour la télévision, parfois sous le pseudonyme de B. X. Sanborn, écrivant notamment onze épisodes pour la série Mike Hammer, sept pour Alfred Hitchcock présente, trois pour L'Homme de fer, deux pour Cannon et un pour Bonanza et pour Au-delà du réel (The Outer Limits). Il est nommé pour l'Edgar 1961 du meilleur scénario d'un épisode de série télévisée pour The Day of the Bullet, épisode 20 de la saison 5 du Alfred Hitchcock présente.

De 1977 à 1979, il est professeur associé en écriture à l'Université d'État de Californie.

Ballinger est décédé d'un cancer en 1980.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Barr Breed[modifier | modifier le code]

  • The Body in the Bed (New York, Harper, 1948)
    Publié en français sous le titre Ne gigote plus !, Paris, Presses de la Cité, coll. Un mystère no 73, 1951
  • The Body Beautiful (New York, Harper, 1949)
    Publié en français sous le titre Le Cadavre doré, Paris, Presses de la Cité, coll. Un mystère no 65, 1951 ; réédition, Paris, Presses de la Cité, coll. Classiques du Roman Policier no 10, 1979

Série Joaquin Hawks[modifier | modifier le code]

  • The Spy in the Jungle (New York, New American Library, 1965)
    Publié en français sous le titre L'Espion dans la jungle, Paris, Gallimard, Série noire no 992, 1965
  • The Chinese Mask (New York, New American Library, 1965)
    Publié en français sous le titre Le Cirque de Pékin, Paris, Gallimard, Série noire no 1037, 1966
  • The Spy in Bangok (New York, New American Library, 1965)
  • The Spy at Angor Wat (New York, New American Library, 1966)
    Publié en français sous le titre Rapt à Angkor-Vat, Paris, Gallimard, Série noire no 1101, 1967
  • The Spy in the Java Sea (New York, New American Library, 1966)
    Publié en français sous le titre En Java, Paris, Gallimard, Série noire no 1120, 1967

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Portrait in Smoke ou The Deadlier Sex (New York, Harper, 1950)
    Publié en français sous le titre Version originale, Paris, Presses de la Cité, coll. Un mystère no 50, 1951 ; réédition, Paris, Presses de la Cité, coll. Mystère no 127, 1971 ; réédition, Paris, Beauval/Saint -Clair, coll. Les Grands Maîtres du roman policier, 1975 ; réédition in Polars, années cinquante, vol. 1, Paris, Omnibus, 1995 ; réédition, Paris, E.J.L., coll. Librio no 244, 1998 ; réédition, Paris, Minerve, 2000
  • The Darkening Room (New York, Harper, 1952)
    Publié en français sous le titre On frappe à la porte, Paris, Presses de la Cité, coll. Un mystère no 115, 1953 ; réédition Paris, Presses Pocket no 1088, 1974
  • Rafferty ou The Beautiful Trap (New York, Harper, 1953)
    Publié en français sous le titre Changement de décor, Paris, Presses de la Cité, coll. Un mystère no 145, 1953 ; réédition Paris, Presses Pocket no 1164, 1975 ; réédition in Polars, années cinquante, vol. 4, Paris, Omnibus, 1998
  • The Tooth and the Nail (New York, Harper, 1955)
    Publié en français sous le titre Une dent contre lui, Paris, Presses de la Cité, coll. Un mystère no 250, 1956 ; réédition, Paris, Presses de la Cité, coll. Mystère no 170, 1972 ; réédition in Polars, années cinquante, vol. 3, Paris, Omnibus, 1999
  • The Black Black Hearse (New York, St. Martin's Press, 1955) - signé Frederic Fryer
  • The Longest Second (New York, Harper, 1957)
    Publié en français sous le titre À gorge déployée, Paris, Presses de la Cité, coll. Un mystère no 426, 1958 ; réédition, Paris, Presses de la Cité, coll. Mystère no 164, 1972 ; réédition in Polars, années cinquante, vol. 2, Paris, Omnibus, 1996
  • The Wife of the Red-Haired Man (New York, Harper, 1957)
    Publié en français sous le titre La Femme du rouquin, Paris, Presses de la Cité, coll. Un mystère no 367, 1957
  • Beacon in the Night (New York, Harper, 1958)
  • Formula For Murder (New York, New American Library, 1958)
  • The Doom Maker (New York, Dutton, 1959) - signé B.X. Sanborn.
  • The Fourth Forever (New York, Harper, 1963)
  • Not I Said the Vixen (New York, Fawcett, 1965)
  • The Heir Hunters (New York, Harper, 1966)
  • The Source of Fear (New York, New American Library, 1968)
    Publié en français sous le titre La Source de la peur, Paris, Gallimard, Série noire no 1426, 1971
  • The 49 Days of Death (Los Angeles, Pyramid, 1969)
  • Heist Me Higher (New York, New American Library, 1969)
  • The Lopsided Man (Los Angeles, Pyramid, 1969)
  • The Corsican (New York, Dodd Mead, 1974)
  • The Law (New York, Warner, 1975), novellisation
  • The Ultimate Warrior (New York, Warner, 1975)
  • Lost City of Stone (New York, Simon & Schuster, 1978)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • The Absence, the Darkness, the Death (1957)
  • The Mice (1978), en collaboration avec Louis R. Morheim, d'après le scénario de l'épisode éponyme de la série télévisée Au-delà du réel (The Outer Limits)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Adaptations des romans au cinéma[modifier | modifier le code]

Scénarios originaux au cinéma[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]