Benigno Aquino III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aquino (homonymie).
Benigno Aquino
Benigno Aquino III en 2007.
Benigno Aquino III en 2007.
Fonctions
15e président de la République des Philippines
En fonction depuis le 30 juin 2010
(4 ans, 3 mois et 1 jour)
Vice-président Jejomar Binay
Prédécesseur Gloria Macapagal-Arroyo
Secrétaire du Département de l'Intérieur
et du gouvernement local
30 juin9 juillet 2010
Prédécesseur Ronaldo Puno
Successeur Jesse Robredo
Sénateur des Philippines
30 juin 200730 juin 2010
Membre de la Chambre des représentants des Philippines pour le 2nd district de Tarlac
30 juin 199830 juin 2007
Prédécesseur Jose Yap
Successeur Jose Yap
Biographie
Nom de naissance Benigno Simeon Cojuangco Aquino
Date de naissance 8 février 1960 (54 ans)
Lieu de naissance Manille (Philippines)
Nationalité philippine
Parti politique Parti libéral
Père Benigno Aquino
Mère Corazon Aquino
Diplômé de Université Ateneo de Manila
Profession Homme politicien
Résidence Palais de Malacañang, Manille

Benigno Aquino III
Présidents de la République des Philippines

Benigno Simeon « Noynoy » Cojuangco Aquino III (né le 8 février 1960) est le 15e et actuel président de la République des Philippines.

Fils de l'ex-présidente Corazon Aquino (1933-2009) et de l'ancien sénateur Benigno Aquino (1932-1983), il est membre du Parti libéral. Diplômé de l'Université Ateneo de Manille, il a été blessé par des soldats rebelles dans une tentative de coup d'État manqué lors de la présidence de sa mère. En 1998, il a été élu à la Chambre des représentants en tant que représentant du 2e arrondissement de la province de Tarlac au 11e Congrès des Philippines. En 2007, il a été élu au Sénat lors du 14e Congrès des Philippines. Il est élu 15e président des Philippines, le 10 mai 2010, le résultat étant validé par le Congrès le 9 juin 2010 et l'entrée en fonction le 30 juin 2010.

Il est le frère de la présentatrice de télévision et actrice Kris Aquino.

Biographie[modifier | modifier le code]

Début de vie[modifier | modifier le code]

Benigno Aquino III est né le 8 février 1960 à Manille. Il est le troisième de cinq enfants et seul fils de Benigno et Corazon Aquino. Son père était au moment de sa naissance vice‑gouverneur de la de province de Tarlac et sa mère femme au foyer. Après ses études secondaires, il entreprend des études d'économie à l'Université de Manille. Son père avait entre-temps, développé une farouche opposition à Ferdinand Marcos et ce dès le début de la présidence de ce dernier. Après la proclamation de l'état de siège le 21 septembre 1972, le sénateur est l'une des premières personnes arrêtées. Après avoir obtenu un bachelor of arts en 1981, il part pour les États-Unis où la famille s'était réfugiée depuis mai 1980. En 1983, peu de temps après l'assassinat de son père, il retourne aux Philippines et y joue un rôle actif dans l'Association pour le progrès social, un organisme sans but lucratif pour la lutte contre la pauvreté. De 1985 à 1986, il a été superviseur des ventes pour Mondragon Industries Philippines, Inc.

En 1987, durant la présidence du pays par sa mère, il a été blessé lors d'une tentative de coup d'état menée par Gregorio Honasan. Trois de ses gardes du corps ont été tués dans l'incident, et un quatrième a été blessé.

De 1986 à 1993, il a été vice-président et directeur général de l'Agence de sécurité Best Corporation, une société de son oncle Oreta Anolin. Par la suite, il a travaillé de 1993 à 1998 dans la centrale Azucera Tarlac.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En 1998, il est élu député de la deuxième circonscription de la province de Tarlac[1]. Il y est réélu en 2001, puis en 2004[2]. Durant son troisième mandat, il est deputy speaker du 8 novembre 2004 au 21 février 2006[2], date à laquelle il renonce à ce poste et rejoint son parti, le Parti libéral, dans son appel à la démission de la présidente Gloria Macapagal-Arroyo[3], soupçonnée d'avoir remporté les élections de juin 2004 par une fraude.

En 2007, il ne peut plus se représenter à la députation. Il se présente aux élections de mi-mandat au sénat des Philippines, pour la coalition de l'Opposition véritable (Genuine Opposition), incluant le Parti libéral, avec le soutien de sa sœur Kris, animatrice de débats télévisés et de sa mère et ancienne présidente, Corazon. Il termine sixième du pays et est élu sénateur[3] le 15 mai 2007. Il prend ses fonctions le 30 juin.

Quelques mois avant la mort de sa mère Corazon Aquino en août 2009, sa candidature à la présidence a été suggérée et a fait l'objet d'une pétition. Begnino Aquino était initialement réticent mais le 1er septembre, le chef du Parti libéral Mar Roxas annonce dans une conférence de presse renoncer à ses propres ambitions présidentielles en faveur de Begnino Aquino. Benigno Aquino se présente alors candidat du Parti libéral sous le slogan "Kung walang corrupt, walang mahirap" (Sans corruption, moins de pauvreté).

Finalement, il est élu 15e président de la République des Philippines le 10 mai 2010 avec 42,08 % des voix, devançant l'ancien président Joseph Estrada, ayant obtenu 26,25 % des suffrages. Il prend ses fonctions le 30 mai 2010.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Aquino, Benigno Simeon III | Personal Information
  2. a et b (en) Resume of Senator Aquino - Senate of the Philippines
  3. a et b (en) Senator Benigno S. Aquino III - Senate of the Philippines

Lien externe[modifier | modifier le code]