Bcharré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bcharré
(ar) بشري
Bcharré
Bcharré
Administration
Pays Drapeau du Liban Liban
Gouvernorat Nord
District Bcharré
Géographie
Coordonnées 34° 15′ 04″ N 36° 00′ 40″ E / 34.251062, 36.01097334° 15′ 04″ Nord 36° 00′ 40″ Est / 34.251062, 36.010973  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Liban (administrative)

Voir la carte administrative du Liban
City locator 13.svg
Bcharré

Géolocalisation sur la carte : Liban (relief)

Voir la carte topographique du Liban
City locator 13.svg
Bcharré

Bcharré (بشري) ou Bécharré est un grand village du nord du Liban et lieu de naissance du célèbre poète, peintre et sculpteur Khalil Gibran, ainsi que village d'origine du Dr Samir Geagea, chef des Forces Libanaises, parti chrétien fondé par le Président martyr Béchir Gemayel. Le Dr Samir Geagea est un leader chrétien maronite important qui s'est fait connaître pendant la guerre civile libanaise.

Le village de Bcharré est situé dans les montagnes du Mont Liban à 1400 m d'altitude, au fond de la vallée de la Qadisha, ou vallée sainte, en français. Le village est notamment célèbre pour sa forêt des Cèdres de Dieu (forêt millénaire située sur les hauteurs du village, appelée El Arz, en arabe) ainsi que pour sa station de ski alpin, de ski de fond et de parapente l'été. Il est aussi possible d'y visiter le musée de Khalil Gibran pour admirer ses toiles (originales), ainsi que sa tombe qui se trouve adossée au musée, et une tombe phénicienne située à proximité du musée. La grotte de Qadisha qui surplombe la vallée de Qadisha est un autre point d'intérêt de visite, sur la route des Cèdres. Un chemin piéton étroit y mène, après une vingtaine de minutes de marche. On peut y admirer le travail minutieux des gouttes d'eau sur la pierre ainsi que l'abondance de cette ressource dans la région.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans l'Antiquité Bcharré était un village phénicien, où l'on exploitait le bois du cèdre, dès le VIIe siècle de notre ère, les chrétiens maronites qui fuyaient la persécution grandissante à leur égard, notamment en Syrie, ont été attirés par ses terrains montagneux et accidentés difficiles d'accès. Les croisés l'appelèrent Buissera, et elle devint le centre spirituel des maronites.

Au Liban, les Bcharriotes sont caractérisés pour leur vaillance et leur générosité, ils ont un accent marqué quand ils parlent l'arabe, puisque jusqu'à très récemment les Bcharriotes parlaient encore l'araméen (Syriaque) qui est par ailleurs la langue liturgique maronite. À Bekaa Kafra, un village près de Bcharré, est né Saint Charbel. Dans la vallée de Qadisha, au monastère de Mar Lishaa, a vécu le père Antonios Torbey, connu pour sa bienveillance miraculeuse, et d'autres saints durant l'Histoire.

Durant la guerre civile libanaise, Bcharré était le bastion de la résistance chrétienne.

Accès[modifier | modifier le code]

La ville est accessible par la route depuis Batroun et Baalbek via le col d'Aïnata ainsi qu'en avion via l'aérodrome d'Arz.

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Gibran Khalil Gibran
  • l'évêque Philip Chobeaa (qui a fait des changements fondamentaux à Bcharré).
  • Peter Chobeaa (le fondateur du mouvement charismatique au Liban)
  • Saint Charbel
  • Vénus Khoury-Ghata y passa une partie de sa jeunesse.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]