Bataille de Fuzhou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Fuzhou
Combat naval de Fou-Tchéou
馬江海戰
Combat naval de Fou-Tchéou, 23 août 1884 (peinture de Vignaud, XIXe siècle)
Combat naval de Fou-Tchéou, 23 août 1884 (peinture de Vignaud, XIXe siècle)
Informations générales
Date 23-26 août 1884
Lieu Port de Mawei, Fuzhou, Chine
Issue Victoire française décisive
Belligérants
Drapeau de la Chine (Dynastie Qing) Empire de Chine Drapeau de la France France
Commandants
Drapeau de la Chine (Dynastie Qing) Zhang Peilun Drapeau : France Amédée Courbet
Forces en présence
22 bâtiments dont :
  • 11 de type « occidental »
  • 11 jonques
13 bâtiments
Pertes
* 796 morts
  • 150 blessés
  • 51 portés disparus
  • 9 bâtiments coulés[1]
  • > 10 bâtiments endommagés
* 10 tués
  • 48 blessés
  • 2 bâtiments endommagés[2]
Notes
  1. Les pertes chinoises s'élèvent à 2 000 ou 3 000 hommes pendant tout le conflit (i.e. en comptant celles survenues pendant la descente de la rivière Min).
  2. Les pertes françaises incluent toutes celles survenues entre le 23 et le 31 août 1884 (i.e. aussi bien à Fuzhou que durant la descente de la rivière Min).
Guerre franco-chinoise
Batailles
Expédition du Tonkin · Bac Ninh · Fuzhou · Keelung · Tamsui · Kep · Shipu · Zhenhai · Lang Son (1re) · Nui Bop · Tuyen Quang · Yu Oc · Hoa Moc · Phu Lam Tao · Bang Bo · 2e Lang Son · Pescadores
Cette boîte : voir • disc. • mod.
Coordonnées 25° 58′ 37″ N 119° 27′ 04″ E / 25.976944444444, 119.4511111111125° 58′ 37″ Nord 119° 27′ 04″ Est / 25.976944444444, 119.45111111111  

La bataille de Fuzhou, ou bataille de Foochow, également connu sous le nom de combat naval de Fou-Tchéou ou encore bataille navale de la Pagode (en chinois : 馬江海戰, 馬江之役 ou 馬尾海戰 , littéralement bataille de Mawei), est une bataille navale de la guerre franco-chinoise. Elle a eu lieu le 23 août 1884 au large du mouillage de la Pagode dans le port de Mawei (馬尾), à 15 kilomètres au sud-est de la ville de Fuzhou (Foochow). Au cours de cette bataille, l'escadre d'Extrême-Orient commandée par l'amiral Courbet réduisit pratiquement à néant la flotte du Fujian, l'une des quatre flottes régionales chinoises.

Les différents affrontements de la guerre franco-chinoise.

Contexte[modifier | modifier le code]

Déroulement[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

En français 
  • Ernest Picard-Destelan, Annam et Tonkin : Notes de voyage d'un marin, Paris, 1892
  • Émile Duboc, Trente cinq mois de campagne en Chine, au Tonkin, Paris,‎ 1899
  • S. Ferrero, Formose, vue par un marin français du XIXe siècle, Paris, 2005
  • Huard, La guerre du Tonkin, Paris, 1887
  • Maurice Loir, L'escadre de l'amiral Courbet, Paris, 1886
  • Maurice Rollet de l'Isle, Au Tonkin et dans les mers de Chine, Paris, 1886, [lire en ligne]
  • Auguste Thomazi, La conquête de l'Indochine, Paris, 1934
  • R. Vienet, « Devant le champ de bataille de Mawei (Chine) », dans La Géographie, n°1525, juin 2007, p. 31–53
En anglais 
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Battle of Fuzhou » (voir la liste des auteurs)
  • (en) James F. Roche et L. L. Cowen, The French at Foochow, Celestial Empire,‎ 1884, totales49 p. (lire en ligne)
  • (en) J. Rawlinson, China's Struggle for Naval Development, 1839–1895, Harvard, 1967
  • (en) R. Wright, The Chinese Steam Navy, 1862–1945, Londres, 2001
  • Lung Chang [龍章], Yueh-nan yu Chung-fa chan-cheng [越南與中法戰爭, Vietnam and the Sino-French War] (Taipei, 1993)

Articles connexes[modifier | modifier le code]