Arturia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Arturia

Création 1999
Forme juridique Société anonyme
Siège social Drapeau de France France
Activité Logiciel et matériel pour production et performance musicale
Produits Moog Modular V, CS-80V, Minimoog V, ARP2600 V, Prophet V, Jupiter-8V, Oberheim SEM V, Wurlitzer V, Analog Player, Analog Factory, Analog Laboratory, Brass 2.0, Origin, Minibrute, Spark CDM, Spark VDM, Storm, V Collection, The One, Hip Hop Producer
Site web www.arturia.com
Arturia Analog Factory Experience

Arturia est une société d’informatique musicale localisée à Grenoble en France. Elle a été fondée par deux ingénieurs de l’INPG : Frédéric Brun et Gilles Pommereuil[1].

Le cœur de métier de l’entreprise est le développement de logiciels et d’outils pour la musique électronique et plus spécialement, l’émulation de vieux synthétiseurs analogiques.

Produits[modifier | modifier le code]

Arturia a, à ce jour, développé et commercialisé douze logiciels d’informatique musicale[réf. nécessaire], annoncé son premier produit matériel, le synthétiseur « Origin », au NAMM en 2007 et a récemment présenté son premier synthétiseur analogique matériel, le « MiniBrute » et sa première boîte à rythmes, nommée « Spark », au Winter NAMM en 2012.

Leurs émulations logicielles de synthétiseurs sont utilisables de manière autonome (en stand-alone) ou dans un séquenceur tel que Cubase, Pro Tools, Digital Performer, ou Logic, en tant que plug-in (DXi, VSTi, Audio Units et RTAS). Arturia a en particulier développé le CS-80V qui est la reproduction logicielle du synthétiseur Yamaha CS-80 en vogue à la fin des années 1970 et au cours des années 1980, rendu célèbre en particulier par Vangelis.

Notes et références[modifier | modifier le code]