Apocalypse bébé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Apocalypse bébé
Auteur Virginie Despentes
Genre Roman
Pays d'origine Drapeau de la France France
Lieu de parution Drapeau de la France France
Éditeur Grasset
Date de parution 2010
Nombre de pages 342
ISBN 978-2-246-77171-5

Apocalypse bébé est un roman de Virginie Despentes paru en 2010 chez Grasset[1] .

Historique[modifier | modifier le code]

Le roman reçoit le prix Trop Virilo le 2 novembre 2010[2] puis le prix Renaudot le 8 novembre 2010. Il fut également en lice dans la dernière sélection pour le prix Goncourt où il perd au premier tour de scrutin par sept voix contre deux à La Carte et le Territoire de Michel Houellebecq[3].

Résumé[modifier | modifier le code]

Lucie, une femme un peu paumée, mène une enquête sur la disparition d’une adolescente, Valentine, avec une personne inquiétante, surnommée « La Hyène ». Un peu à la manière du « cher Watson », Lucie est éblouie, fascinée et souvent frustrée par l'efficacité et aussi par la façon dont agit sa coéquipière, parfois de manière trop musclée. Le récit à la première personne (Lucie) est ponctué par des chapitres sur les autres personnages à la troisième personne : le père de Valentine, un écrivain qui avait « rédigé lui-même sa page Wikipédia » (p. 19), sa grand-mère, « maxi-baffable » d’après Lucie (p.107), qui paye l’enquête, Vanessa, sa mère, très belle, divorcée, Yacine, un cousin arabe « super bien gaulé » (p. 294), entre autres, et l’ado recherchée, Valentine, qui « couchait avec le plus de monde possible, car elle pensait qu’on s’améliore au lit comme on s’améliore au piano, en pratiquant » (p. 281). Les enquêteuses partent à Barcelone à la recherche de la jeune disparue, et après quelques péripéties riches en rencontres de toute sorte entre femmes, elles semblent résoudre leur affaire, jusqu'à une issue inattendue qui chamboule la fin du roman.

Éditions[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]