Anthony Ravard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anthony Ravard
Image illustrative de l'article Anthony Ravard
Anthony Ravard lors des Quatre jours de Dunkerque 2011
Informations
Nom Ravard
Prénom Anthony
Date de naissance 28 septembre 1983 (31 ans)
Pays Drapeau de la France France
Spécialité Sprinteur[1]
Équipe amateur
1998-2000
2001-2002
2003-2004
Erdre et Loire Cyclisme
UC Nantes Atlantique
Vendée U-Pays de la Loire
Équipe professionnelle
2005-2006
2007-2009
2010-2013
Bouygues Telecom
Agritubel
AG2R La Mondiale

Anthony Ravard, né le 28 septembre 1983 à Nantes, est un coureur cycliste français. Professionnel de 2005 à 2013, il a été membre des équipes Bouygues Telecom, Agritubel et AG2R La Mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anthony Ravard débute le cyclisme en 1998 dans la catégorie cadet 1 dans le club Erdre et Loire Cyclisme à Pannecé en Loire-Atlantique. Il y reste trois ans puis rejoint le club nantais de l'UC Nantes Atlantique dans lequel il passe deux ans. En 2003, il rejoint le centre de formation Vendée U-Pays de la Loire où il passe deux années également. Il devient professionnel chez Bouygues Telecom en 2005. Pour sa première année, il s'illustre sur le Circuit de la Sarthe où il reçoit en 2005 le maillot du meilleur jeune à la suite de la première étape qu'il remporte à Varades. Il rejoint Agritubel en 2007. Sa première année dans cette équipe est difficile mais il participe néanmoins à Paris-Roubaix. En 2008, il remporte les 2e, 3e et 4e étapes du Tour de Normandie au sprint et la première étape du Circuit de la Sarthe-Pays de la Loire, devant Thomas Voeckler, dont l'arrivée est située à Ligné, à une vingtaine de kilomètres de sa ville de résidence Drain. Il gagne également la Châteauroux Classic de l'Indre, onzième manche de la Coupe de France.

En 2009, il remporte la première étape du Tour du Poitou-Charentes devant ses compagnons d'échappés Sébastien Joly et Jérôme Pineau.

En 2010, il s'adjuge cinq nouvelles victoires au sprint, dont la Châteauroux Classic de l'Indre et le Paris-Bourges[2] en fin de saison.

En 2011, il remporte le classement général de l'Étoile de Bessèges. Sélectionné pour les championnats du monde sur route en vue notamment de servir de rampe de lancement à Romain Feillu[3], Ravard se classe finalement treizième de la course[4]. Il termine son année par une septième place sur Paris-Bourges dont il était tenant du titre.

En 2012, Ravard est quatrième du Samyn en février. Gêné depuis le début de sa carrière professionnelle par deux muscles du bassin qui lui compriment un nerf sciatique[5],[6] il subit une infiltration en cours de saison 2012 pour soulager son nerf[6]. Il se fracture une clavicule en mai à la suite d'une chute survenue lors d'une étape du Circuit de Lorraine[6]. Cette chute compromet sa participation au Tour de France, son objectif de l'année[6].

En 2013, il est opéré en mai du dos en raison d'une hernie discale. De retour à la compétition à la fin du mois de juillet, il met un terme à sa carrière en septembre faute d'avoir pu retrouver son niveau de 2010 et 2011[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur le Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Anthony Ravard », sur ag2rlamondiale.fr (consulté le 23 juin 2011)
  2. (en) « Ravard sprints to Paris-Bourges victory », sur cyclingnews.com (consulté le 7 octobre 2010)
  3. Alexandre Philippon, « Ravard : « On veut toujours faire mieux » », sur velochrono.fr,‎ 27 septembre 2011
  4. [PDF]« Résultats finaux/Course en ligne - hommes », sur sportresult.com,‎ 25 septembre 2011 (consulté le 28 septembre 2011)
  5. Baptiste Bouthier, « Ravard : « On n’est pas les seuls non plus ! » », sur velochrono.fr,‎ 15 mars 2012
  6. a, b, c et d « Anthony Ravard ne devrait pas faire le Tour », sur ouest-france.fr, Ouest-France,‎ 19 mai 2012
  7. « Anthony Ravard met fin à sa carrière », sur ouest-france.fr, Ouest-France,‎ 10 septembre 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :