Anne de Noailles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anne de Noailles.

Anne de Noailles, marquis de Montclar, puis comte d'Ayen puis (1663) 1er duc de Noailles, marquis de Mouchy, baron de Chambres et de Malemort, est né après 1613 et mort le 15 février 1678.

Arrière-petit-fils d'Antoine de Noailles, 1er comte de Noailles, protégé de Jules Mazarin, il joua un rôle important sous la Fronde et durant les premières années du règne de Louis XIV. Maréchal de camp le 28 mai 1643, il fut premier capitaine des Gardes du Corps en 1648, lieutenant général le 12 septembre 1650, puis gouverneur de la province du Roussillon nouvellement rattachée au royaume, le 1er février 1660.

Il fut chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit le 31 décembre 1661. En décembre 1663, il fut créé duc de Noailles et pair de France.

En premier noces, avant 1640, il épousa Camille (ludovicienne) de Pestels de Polminhac sans enfants. En 1640, Camille fonde le couvent bénédictin à Vic-sur-Cère et est nommée prieuré en 1647.

Le 13 décembre 1645, il épousa Louise Boyer (1632-1697), dame d'atours de la reine Marie-Thérèse d'Autriche (1638-1683). Ils eurent six enfants :

  1. Anne Jules de Noailles (1650–1708), 2e duc de Noailles, maréchal de France ;
  2. Louis Antoine de Noailles (1651-1729), cardinal et archevêque de Paris (1695-1729) ;
  3. Jacques de Noailles (1653-1712), lieutenant général des galères de France ;
  4. Jean-Baptiste François de Noailles (1658-1696), maréchal de camp
  5. Louise Anne de Noailles (1662-1693), qui épousa (1680) Henri de Beaumanoir, marquis de Lavardin;
  6. Jean-Baptiste-Louis-Gaston de Noailles (1669-1720), évêque-comte de Châlons-sur-Marne.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

(en) « Anne de Noailles », dans Encyclopædia Britannica, 1911 [détail de l’édition] [lire en ligne]